Coup de coeur : Le Binôme à la française

Aujourd’hui je voulais vous parler de mon coup de coeur pour mon tee-shirt à l’effigie du quartier marseillais où je réside. Trop contente d’avoir trouvé une marque qui propose ce genre de produits! On peut y trouver tee-shirt et sweat pour femmes, hommes et enfants ainsi que pleins d’accessoires tels que des seaux à glaçons, tote bag, coussins, sacs, sous verres, sets de tables etc

Crée par deux frères marseillais le concept du Binôme à la Française est très simple illustrer les différents quartiers de Marseille en mettant en valeur l’identité propre à chacun d’entre eux.

Je suis fan de l’idée et j’ai toujours aimé l’idée d’appartenance à un quartier. Déjà à Paris où je résidais jusqu’à l’année dernière j’avais craqué pour un tee-shirt « Les gars d’Charonne » mon quartier de l’époque.

Du coup arrivée à Marseille quand j’ai découvert cette marque sur instagram (instagram source inépuisable de tentation…)  je n’ai pas hésité un instant à commander le tee-shirt de mon quartier : Périer « bon chic bon genre » héhé!

Le tee-shirt est canon et de bonne qualité je l’ai reçu entre 10 et 15 jours après avoir passé la commande et j’en suis ravie. Je pense commander le même pour ma fille ainsi que quelques autres produits! J’attends juste de voir si mon nouvel appartement sera toujours dans le coin où si je devrais commander un autre quartier 😉

le binôme à la française tee-shirt

IMG_2382

IMG_2371le binôme à la française

Tee-shit : Le Binôme à la française

Manteau en laine : Urban Dressing

Jean : Pull and Bear

Basket : Stan smith

Bonne Journée!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Histoire de tatouages

img_1434

Souvent on me demande si j’ai bien réfléchis avant de faire mes tatouages, ce qui est, d’ailleurs une question qui m’agace un peu, j’ai à chaque fois l’impression d’être une gamine qui a agit sans jugeotte, à l’arrache, un soir de débauche.

Toujours est-il que oui j’ai réfléchis avant de faire mes tatouages plus particulièrement les grosses pièces. Je dois avouer que j’ai fait le tout premier (une étoile sur le poignet il y a 10 ans) sur un coup de tête. Enfin mes coups de têtes à moi c’est toute une histoire je tergiverse des mois, j’hésite encore et encore puis un jour en une heure le rendez-vous est pris. Sur le coup j’ai voulu une petite étoile parce que je trouve ça joli et que j’avais décidé que j’en ferais sept en tout car c’est mon chiffre porte-bonheur. Puis, un jour lors de ma thérapie j’ai découvert que ce choix d’étoile n’avait absolument rien d’anodin et un sens beaucoup plus profond en réalité.

Puis j’ai fait le pieds, la nuque, sous la clavicule, le bras entier… Des étoiles, des fleurs, le prénom de mes filles, des oiseaux… Chacun d’entre eux a une signification même s’ils sont simples voir banales, les étoiles (finalement je n’en ai que six il va falloir remédier à ça!) pour mes origines, les fleurs parce que cela représente ce qu’il y a de beau dans ce monde à mon sens au même titre que l’art, la littérature et la musique et que c’est à toute cette beauté que je me raccrochais, il y a bien longtemps quand la vie était un peu moche. Je me disais qu’un jour je ne serais entouré que de beau et quand c’est enfin arrivé j’ai gravé le beau dans ma chair. Les oiseaux s’échappant de leur cage parce que je suis éprise de liberté, parce que je fais toujours ce que j’ai envie et que rien ni personne ne peut m’en empêcher. Et le prénom de mes filles pour m’en souvenir au cas où (je déconne ça va).

Bref tous ces tatouages ont été réalisés sur une durée de 10 ans, le dernier datant d’il y a quelques mois. Alors oui j’y ai réfléchis. Forcément. On ne peut pas agir sur un coup de tête tous les ans pendant 10 ans!

Bien sûr cela a des contraintes selon le job que je fais mes tatouages étant « visibles ». Je peux aisément en cacher certains mais par exemple ceux des bras sont plus compliqués à planquer, surtout en été. Alors oui j’ai passé des étés en chemise parce mon job avait un dress code assez strict. J’accepte, même si je crève de chaud, je le savais donc j’assume. Après j’ai eu de la chance parce qu’excepté quand j’étais agent immobilier sur tous mes autres postes je n’ai pas eu énormément de contraintes. Je fais attention à mes tenues et cela passe en général. Car oui les gens tatouée peuvent être classe, l’époque des tatoués sapés en cuir des pieds à la tête et avec des tee-shirts tête de loups et de Johnny c’est fini!

Même si bien sûr quand j’ai un entretien je les cache au maximum et j’attends de voir le dress code de la société avant de voir si devrais, un peu, beaucoup ou pas du tout cacher mes tatouages au quotidien.

De plus en plus de gens sont tatoués cela n’a absolument plus la même connotation marginale qu’il y a quelques années.

IMG_1420

La question que l’on me pose et que je me suis posé aussi d’ailleurs c’est le fait de vieillir avec des tatouages. Avoir 60 ans et des tatouages sur la moitié du corps. C’est vrai que parfois je me regardais dans la glace et je me demandais comment ça serait d’être vieille avec toute cette encre sur mon corps. Que je n’avais pas d’exemple de personne âgée tatouée dans mon entourage, que ça allait être bizarre. Puis j’ai vu cela comme un accompagnement à ma vieillesse. A vieillir en beauté. A ne pas être négligée, à toujours prendre soin de moi afin de mettre mes tatouages en valeur. Je serais une vieille dame chic, stylée et tatouée!

Est-ce que j’ai envie d’un nouveau tatouage? A chaque fois je dis que c’est le dernier et quelques mois plus tard l’appel de l’aiguille se fait sentir. Là par exemple j’ai très envie de me tatouer la cuisse et je pense le faire au mois d’avril d’ailleurs. En effet le haut du corps est très chargé mais plus rien jusqu’au pieds! Ce n’est pas équilibré et ça me gêne, je sens qu’il manque un truc!

S’il y a bien une chose de vrai avec les tatouages c’est qu’une fois qu’on commence on ne peut plus s’arrêter!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Match vernis semi-permanent en institut / à la maison

Vernis semi-permanent.jpg

J’ai les ongles très court, je ne supporte absolument pas avoir de la longueur cela me gêne au plus haut point. En revanche je porte du vernis en permanence. Je sais, je sais… Il faudrait les laisser respirer de temps en temps mais je ne le fait jamais.

La plupart du temps je porte du vernis traditionnel que j’achète en grande surface, parfumerie ou que je reçoit dans les box beauté. J’en ai des dizaines et je change environ une fois par semaine. J’ai la chance que la majorité de mes vernis tiennent très longtemps à quelques exceptions près. Peut-être grâce à la couche finale de top coat gel?

Enfin toujours est-il qu’avec ma copine Julie du blog Mama Funky on aime bien se faire un petit kif et aller en institut de temps en temps. On opte pour du semi-permanent, ce qui permets d’être tranquille deux semaines. Je vous avoue que par manque de temps c’est souvent plus trois semaines mais même au bout de ce délai mes ongles sont nickel, pas ou très peu d’accrocs. Après pour ce qui est du ménage je porte toujours des gants ça aide pas mal à garder une manucure parfaite. Bien entendu au bout de trois semaines on voit bien la repousse et qu’il est temps de retourner en institut.

Lors de mon week-end à Paris je n’avais pas eu le temps de m’occuper de mes ongles avant de partir mais l’amie chez qui je me rendais a le matériel pour réaliser le semi-permanent à la maison. A savoir les vernis, la lampe à UV, bloc polissoir, pousse cuticule etc…

Avant de commencer j’ai dû retirer le vernis ou ce qu’il en reste et là attention il faut avoir un dissolvant spécial avec acétone car sinon impossible de retirer le vernis. Faire des papillottes avec du papier aluminium et laissez poser quelques minutes. C’est assez relou il faut l’avouer…Et surtout un conseil : résistez à la tentation de le décoller de l’ongle sous peine de les abîmer.

J’avoue que cela m’a amusé de le faire moi-même (en plus je buvais du vin en même temps tout en faisant un karaoké 🙂 mais bien entendu n’étant pas très appliqué et toujours pressée de faire autre chose le résultat était loin d’être parfait. En revanche résultat beaucoup plus sympa sur mes copines appliquée. J’avoue avoir été emballé ce soir là par ce kit et prête à aller chez Sephora dès le lundi faire l’acquisition de tout le matériel. Puis le côté économique puisque l’investissement est vite rentabilisé (une centaine d’euros chez Sephora mais on en trouve des moins cher encore sur Amazon par exemple).

En revanche j’ai constaté sur une de mes amies qu’un de ses ongles s’était écaillé dès le lendemain… Après elle n’avait mis qu’une couche de vernis donc c’est peut-être l’explication à ce manque d’efficacité (sans compter le vin et le karaoké).

Après objectivement je trouve le résultat moins joli qu’en institut.

Au final j’ai opté pour l’institut pour le moment car cela a plusieurs avantages :

  • Moment sympa, chouchoutage
  • Tient longtemps (jusqu’à 3 semaines pour moi)
  • Résultat brillant et nickel manucure pro parfaite

C’est néanmoins l’option la plus onéreuse il faut compter une trentaine d’euros pour une dépose et repose. Une dizaine d’euros pour une dépose seule.

La manucure semi-permanente peut abimer les ongles mais à l’institut où je réalise cette dernière elle m’applique la « base rouge » qui est durcissante et adaptée quand les ongles sont un peu fatigués.

Le semi-permanent à la maison a aussi ses avantages :

  • Economique : l’investissement de départ est vite rentabilisé
  • Résultat sympa (si on le fait correctement sans boire du vin et faire un karaoké en même temps haha)

Le seul inconvénient est qu’avec le vernis semi-permanent je suis encore moins audacieuse que d’habitude. En effet porter 3 semaines un vernis vert ou jaune je ne l’envisage absolument pas. Mais je me laisse tenter par toutes les nuances de rouge, bordeaux, bleu foncé, noir, gris….

Je ferais des folies pour les pieds!

semi-permanent jour J

Jour de la pose

vernis semi-permanent + 2 semaines.jpg

Deux semaines plus tard, on commence à voir la repousse mais le reste est nickel

IMG_2196

Et un joli bordeaux, une de mes couleurs préférées pour les vernis.

Si vous êtes de Marseille je vous conseille Qipao en centre-ville près du vieux port au 43 rue Vacon. Ainsi que  le bar à ongles du 8eme 44 rue Lord Duveen. Ou les prestations sont top.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vendredi séries : Riverdale et Big little lies

De retour après une petite pause vacances je reprends avec mes deux séries du moment à savoir Riverdale et Big little lies.

Pour commencer mon petit coup de coeur Riverdale. En effet j’ai une passion pour les séries « ado » par exemple j’ai adoré Pretty Little Liars même si je trouve les dernières saisons particulièrement tirés par les cheveux malheureusement. Je ne vous parle pas de Gossip Girl mais je l’ai suivi religieusement jusqu’au dernier épisode (et pas que pour ma passion pour Chuck Bass et Blair Waldorf).

Bref les séries pour ado vous l’aurez compris c’est mon petit pêché mignon et Riverdale a tout pour me plaire.

riverdale

De quoi ça parle?

Riverdale est un petite ville tranquille mais où un drame va venir tout chambouler.

Archie Andrews et sa bande d’amis Betty, Jughead, et Kevin voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom, un de leurs camarades de lycée.

On retrouve aussi Veronica, qui après le revers de fortune de ses parents  passe directement des beaux quartiers de New-York à ce trou paumé Riverdale.

Les secrets des uns et des autres, adolescents comme adultes, risquent fort de remonter bien vite à la surface.

Mon avis : J’A-DO-RE!

Attendez cela avait tout pour me plaire! Une série pour ado avec du mystère, un meurtre, des secrets et de la romance, que demander de plus!

Comme je l’ai lu ici et là cela pourrait être un mélange entre Gossip Girl et Twin Peaks. Même si, bon ces ados là ainsi que leurs parents sont quand même bien loin des intrigues de nos riches amis de l’Upper East Side. Moi perso j’aurais plutôt dit un mix entre Pretty Little Liars, One Tree Hill (pour le côté vie dans un bled au milieu de nul part et préoccupations d’adolescents assez basiques, en tout cas pour le moment) et Twin Peaks pour l’ambiance et l’atmosphère générale de la série. C’est ce que j’ai trouvé assez captivant, ce petit plus qui la différencie des séries du genre. L’ambiance est clairement un facteur essentiel à la série et lui donne de l’étoffe puisque sorti de l’intrigue et de l’atmosphère les préoccupations des jeunes héros restent assez classique.

Bref je conseille cette série à tous ceux qui aime le genre et je vous dirais aussi de ne pas s’arrêter au premier épisode qui est assez fade et pose les bases, vous verrez au fil des épisodes cela devient de plus en plus intéressant et intriguant.

riverdale-2

Diffusé sur Netflix tous les vendredi, le lendemain de la diffusion US.

Big Little Lies

big-little-lies

De quoi ça parle?

Madeline, Jane et Celeste se lient d’amitié par l’intermédiaire de leurs enfants. Des mois plus tard, elles se retrouveront au centre d’un tragique accident, survenu à la fête de l’école. Qui est mort ? Qui est coupable ?  Quelles sont les circontances? Secrets, rumeurs et mensonges vont être au rendez-vous.

Mon avis : Casting 4 étoiles (Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Shailene Woodley, Zoe Kravitz…).

Beaucoup plus profond et original que je le pensais. Malgré tout le rythme est assez lent, mais j’en suis à l’épisode 2 (il y en a 7 en tout). Pour le moment je dirais que j’attends la suite pour me prononcer car à ce stade on ne sait pas si la qualité sera constante. Et si l’action va décoller à un moment. Car même si j’aime cette plongée dans le quotidien qui va, à un moment basculer avec un meurtre j’aimerais quand même qu’il y ait plus de suspens, plus de « whaou ça part en sucette vivement le prochain épisode voir ce qui va arriver ».

Au départ je me suis dit encore une série sur la vie de mères au foyer aux coeur d’intrigues ça va se laisser regarder mais ça risque de ne pas être original. Et bien tout faux. Déjà le meurtre. On apprends qu’un crime a au lieu mais on ne saura pas qui est la victime avant le dernier épisode. On voit de temps à autre les scènes d’interrogatoire du voisinage mais peut-on vraiment se fier à ce qui ressemble à des rumeurs et « on-dit » distillés au fil de ces dernières? Peut-on y trouver des indices nous permettant de nous faire une idée sur ce qui a pu se passer? A l’heure actuelle (épisode 2) absolument pas.

Une femme aisée, semblant former un couple parfait avec de jolis jumeaux mais en réalité prise dans une relation violente et toxique, une autre en manque de passion et essayant de la trouver dans toutes les causes du quotidien, une jeune mère célibataire secrète et perturbée sont les trois héroïnes de cette série. Je peux vous dire qu’on est loin des Desperate housewife et la légéreté qui régnait à Wisteria Lane. Là c’est plutôt oppressant et je trouve ça vraiment bien surtout avec la qualité du casting. Nicole Kidman est assez fascinante dans ce rôle et le personnage de Reese Witherspoon apporte une touche d’énergie et une certaine « fraicheur » au coeur d’une série ayant choisis de prendre le temps avec un rythme assez lent.

Comme je le disais plus haut je trouve la série bien faite avec un casting de haut niveau mais j’attends de voir sur les 5 épisodes restants si des petites touches avec des événements forts vont venir mettre un peu plus de piment et « d’action » pas forcément grand-chose mais cela pourrait amener beaucoup à cette série de qualité.

Diffusée sur OCS

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les looks de l’escalier #1

Je poste assez régulièrement mes looks sur instagram  cela doit me rappeler l’époque de mon ancien blog « Lili La Vipère » (Mais où est-ce que je suis allée chercher ce nom)??   C’était 2008 on faisait n’importe quoi (enfin surtout moi) et on rigolait bien. C’était un blog mode et je suis tellement déçue de n’avoir gardé aucune trace de ce gros doss de cette archive de qualitay.

Alors, même si mon blog actuel a pour vocation d’aborder plusieurs thématiques je me suis dit qu’il serait sympa de temps en temps de poster des looks.

Je vous fait donc un petit récap des derniers looks posté récemment sur Insta.

IMG_1890.jpg

La petite robe très seventies (non ce n’est pas une nappe vous vous calmez tout de suite ;-), j’ai beaucoup aimé le détail de l’attache au cou, détail qui fait la différence et apporte une touche d’originalité.

Robe : H&M

Collants : Gambettes Box

Cuissardes : Boutique de quartier

img_1753

Ah ça c’est mon petit moment dark de la semaine, pour la peine j’ai sortie ma tête de mort pour qu’on se mette encore plus dans l’ambiance gothique. Limite j’avais l’impression d’être reparti 1000 ans en arrière en pleine crise d’ado quand je trainais mes doc, ma chemise de bucheron, ma tronche de vener et mon acné dans l’appartement familial. Un peu plus et je pouvais entendre ma grand-mère m’appeler pour dîner alors que j’étais au téléphone avec mon petit copain de l’époque et arriver à table grave, grave saoûlée, le regard noir (au troisième rappel elle débranchait le téléphone, imaginez).

J’aime beaucoup ces boots à brides que je porte avec des petites robes légères. Je trouve ça assez sympa de mixer le côté grosses chaussures / robe romantique et fluide ou bien, comme ici avec une robe sweat large.

Boots : Pimkie

Collant : Gambettes box

Robe : Pull and Bear

img_1434

En plus de faire les boutiques j’aime beaucoup trainer sur le tictail des filles que je suis sur insta ou twitter. Quand j’aime leurs style je suis sûre de trouver des fringues sympa et faire de bonnes affaires. et je crois que ma garde-robe est composé en grande partie du tictail de Rhabille Lorni 

C’est le cas de cette jolie robe Louche que j’adore.

Robe : Louche via Rhabille Lorni

Collants : Gambettes Box

Derbies : André (ancienne collection)

img_1957

Et pour finir la petite robe noire, une de plus mais on n’en a jamais assez à mon sens et surtout celle-là je l’ai eu en solde à 8 euros alors bon pas de quoi se priver!

Robe : Stradivarius

Collants : Gambettes Box

Basket : Stan Smith

img_1988

Et oui les photos de looks c’est une affaire de famille, je ne sais pas si vous pouvez imaginer la scène : ma fille ainée qui prends les photos en me donnant ses directives ou en soufflant (selon son humeur) et la petite qui regarde et trouve ça rigolo bien qu’étrange. Tout ça dans la cage d’escalier parce qu’on aime bien le côté ancien ça donne un style.

En tout cas quasiment dix ans ont passés depuis mon premier blog et je suis toujours autant à l’arrache dans mes photos, il y a vraiment des choses qui ne changent pas 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon coup de vieux, mes cernes, mes poches et moi (et comment je cache la misère)

img_1842

Pendant longtemps j’ai fais beaucoup plus jeune que mon âge. D’ailleurs cela ne m’a pas toujours ravie.

À 16 ans quand pendant les soirées les gens pensaient que j’étais la petite sœur de 12 ans de ma meilleure copine ça m’emballait moyen moins. C’est rude. Et tu comprends tout de suite que tu ne vas pas pêcho.

Je me souviens particulièrement  d’un séjour à Prague chez ma tante. Sa jeune voisine de 14 ans  (mais qui donnait l’impression d’en avoir 20 avec son mètre 80 et ses jambes d’1.30 ==> connasse) pensait que j’étais âgée de 11 ans et avait proposé de me prêter ses vieilles barbies pour que je m’amuse. J’en avait 15 et je l’ai haï du plus profond de mon être. Je rêvais d’enfoncer des aiguilles dans une poupée à son effigie en lui jetant des sorts épouvantables. Je lui souhaitais, entre autres de bosser à la chaîne 60 heures par semaine dans une usine de chaussures (pourquoi? mystère de l’esprit vengeur adolescent) qu’elle se mette en couple avec un de ses collègues et finisse obèse avec 5 gosses à 22 ans. Bref un sort à la hauteur de ses propos scandaleux.

Puis à 20 ans j’ai eu ma fille, à la maternité soit me chouchoutait soit on me regardais comme un cas social tellement j’avais l’air d’une gamine. Pas facile d’être prise au sérieux dans ton rôle de mère quand les gens ont l’impression que tu as eu ton enfant l’année de ton brevet des collèges.

À partir de 25 ans la situation a commencé à me faire kiffer. À 30 je ne vous en parle même pas.

Quand je me baladais avec ma fille les « vous êtes la grande sœur », « quoi c’est à vous cette grande fille là? Noooooon »! Et j’en passe et des plus merveilleux qui m’ont littéralement enchantée. Je me sentais fraîche, belle et forever Young.

Pas besoin de filtres, pas besoin de maquillage à part pour mettre en valeur les yeux, bref la belle vie.

Puis tel le verre de trop que tu ne vois jamais se pointer est arrivé ce gros bâtard de coup de vieux.

Un jour comme ça je me suis levée et je faisais mon âge.

Voila c’était terminé. Des ridules au coin des yeux, un je ne sais quoi en plus ou moins qui fait qu’on ne te confondra plus jamais avec une fille plus jeune.

Je pense que le truc qui me plombe le plus c’est les cernes et les poches. Je suis insomniaque et dors très, très peu, alors bien évidemment cela alourdit le regard. Je crois qu’il n’y a rien de pire qu’un regard fatigué pour vous filer un méchant coup de ieuv.

Alors j’essaye de prendre encore plus soin de ma peau.

Finis la thug life et le « oh la la j’ai trop bu je me démaquillerais demain matin » ah non ma bonne dame même titubante j’élimine toute trace de maquillage sinon j’entends les voix de Cindy, Naomi , Laetitia, Cara et  Alexa me dire « mon conseil beauté nº1 LE DEMAQUILLAGE gnagnagna ». Et pleins de scénarii catastrophe pour qu’on visualise bien çe qui va nous arriver si on ne le fait pas. Merci les meufs.

Le soir j’applique des contours des yeux et une crème anti-rides.

Le matin c’est une crème anti-poche puis correcteur anti-cernes obligatoire. Impossible de sortir sans. Surtout que j’en ai un magique. Il déglingue et cache bien la misère. Alors certes il est un peu cher mais le tube dure des mois. Il suffit d’en mettre un tout petit peu et de l’estomper en tapotant avec un pinceau.

sisley-anti-cernes

phyto-cernes-eclat-sisley

En plus il fait tout :

Il masque instantanément cernes et zones d’ombre (pigments ultra-purs), atténue poches et marques de fatigue (extraits de Vigne Rouge, d’Arnica et Ginkgo biloba), lisse visuellement rides et ridules et embellit le contour de l’œil. Son embout de massage en métal procure un effet froid décongestionnant et son pinceau spécifique permet une application sur mesure. Jour après jour, il contribue à réduire significativement le volume des poches (Caféine, extrait peptidique de Soja et extrait de Prêle). 

Le résultat est assez hallucinant et plus je l’utilise plus je m’en rends compte, il n’y a qu’à voir quand je me démaquille à quel point ce soin correcteur est couvrant (sans plomber).

Le matin j’applique aussi Puff Off de Benefit qui aide à atténuer l’apparence des poches. Même si bon, les poches, c’est un des pires trucs au monde à faire disparaître. Alors on se contente d’estomper légèrement.

anti-poches-puff-off-benefit

Et le soir Le soin intégral anti-âge de Pierre Ricaud qui hydrate, lisse et défatigue.

Je viens de commencer ce produit donc je vous dirait çe que j’en pense niveau efficacité quand j’aurais plus de recul. Mais çe que je peux dire pour le moment c’est que la texture est géniale! Très agréable on a vraiment une sensation d’hydratation intense donc très bonne première impression. Affaire à suivre.

soin-regard-jeunesse-pierre-ricaud

Voila comme vous le constater je ne me laisse pas abattre et tente de sauver les meubles (la baraque et le terrain) pour tenter de reculer au max la case médecine et chirurgie esthétique.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Une balade à la Cité Radieuse

Depuis mon arrivée à Marseille un lieu attire ma curiosité. Situé boulevard Michelet dans le 8eme arrondissement L’unité d’habitation de Marseille est connue sous le nom de Cité radieuse.

cite-radieuse-le-corbusier

Je suis fascinée par cet endroit même s’il ne corresponds absolument pas à mes critères esthétiques architecturaux, étant fan d’Haussmannien on peut difficilement être plus à l’opposé de mes goûts personnels! Mais j’avais très envie de découvrir ce lieu et son histoire.

Edifiée entre 1947 et 1952 par l’architecte Le Corbusier ce « village vertical »  est composé de 337 appartements de 16 à 206m2. La plupart des appartements sont en duplex et sont agencés de la même manière.

1 100 habitants vivent dans cet ensemble classé monument historique et au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016.. En plus des 337 appartements on trouve un hôtel restaurant, une salle d’exposition d’art contemporain, une école maternelle, un immense toit terrasse et quelques commerces (boulangerie, librairie, agence immobilière…) ainsi qu’un court de tennis dans le parc de la résidence.

J’ai choisis de découvrir cet endroit en réservant une visite guidée en groupe. J’ai pu, ainsi, visiter un appartement (ce qui n’est pas possible en visite libre, Nous avons aussi découvert la « rue » du troisième étage et le toit terrasse qui sont, eux accessibles sans guide. Avoir un guide c’est aussi pouvoir poser des questions, écouter des tas d’anecdotes et apprendre beaucoup de choses sur ce endroit peu banal.

J’ai été assez fascinée par l’ingéniosité dont a fait preuve Le Corbusier, ces 1001 détails fait pour faciliter la vie des habitants au sortir de la guerre. Et puis cette volonté de vouloir recréer un côté « village » avec ses lieux de rencontre alors qu’on se trouve dans un grand bâtiment est vraiment décalé.

hall-dentree-cite-radieuse

Le hall d’entrée spacieux et agrémenté de bancs a été conçu pour que les habitants puisse s’y retrouver et passer du temps comme sur la place d’un village.

cite-radieuse-rue5jpg

Voici la 6eme « rue »

rue-3-cite-radieuse

La 3eme rue, celle des commerces et de l’hôtel, elle aussi agrémentée de bancs comme dans le hall du rez-de-chaussée pour permettre aux habitants de se retrouver et échanger.

porte-dentree-le-corbusier

Les portes éclairées et leurs trois tiroirs, que vous pouvez apercevoir à gauche de la porte, ont été conçus pour faciliter la vie des habitants, le premier pour le compteur électrique. Le second permettait de se faire livrer par l’épicerie (aujourd’hui disparue) et de récupérer les courses directement sans avoir à ouvrir la porte et le troisième de se faire livrer des pains de glace afin de stocker son frais, l’ancêtre du réfrigérateur en somme!

Passons à l’appartement, celui que nous avons visité est un appartement de 100m2 en duplex et est le plus courant dans l’immeuble. Ce dernier appartient à la mairie et est resté tel quel comme on peut le constater il est comme on dit « dans son jus »!

appartement-cite-radieuse

duplex-cite-radieuse

Vu de l’étage supérieur de l’appartement

On peut voir sur les photos ci-dessus qu’un maximum de meubles sont incorporés dans l’appartement, dressing, table à langer, petite douche enfant…

Ici la cuisine et les deux chambres d’enfants

vue-chambre-cite-radieuse

La magnifique vue sur la mer côté chambre des enfants

toit-terrasse-salle-expo

Le dernier niveau accueille une école maternelle et un gymnase devenu depuis juin 2013 le MAMO  centre d’art contemporain.

Enfin, le toit terrasse offre un espace de détente ouvert au public jusqu’à 18h puis ensuite réservé à l’usage exclusif des résidents.

On trouve sur le toit un bassin pour les enfants, la cour de récréation de l’école (ce n’est pas absolument dingue de passer ses récrés sur le toit d’un tel endroit?), ainsi qu’une scène abritée par un mur brise-vent pour spectacles en plein air.

Pour l’anecdote je suis abonnée aux annonces immobilière de plusieurs arrondissements à Marseille dont le 8ème (même si je ne cherche absolument pas de côté là de l’arrondissement, beaucoup trop moderne pour la fan d’ancien que je suis) et je vois régulièrement des appartements à vendre à la Cité Radieuse si le coeur vous en dit!
J’ai trouvé cette visite passionnante et je ne saurais que vous conseiller la visite guidée qui dure environ 1H30.
Les 3eme étage ainsi que le toit terrasse sont accessibles sans guide.
La Cité Radieuse
280 boulevard Michelet
13 008 Marseille
La prix de la visite guidée est de 10 euros. Vous pouvez vous inscrire et prendre vos places sur le site de l’Office du Tourisme de Marseille : ici
 

Rendez-vous sur Hellocoton !