Paris ma ville

Paris je t’aime. J’aime ouvrir la fenêtre et voir la vie dans la rue quelque soit l’heure, voir l’étal de fruits et légumes de l’épicier à 1 heure du matin, les gens se hâtant pour acheter leur paquet de cigarette avant la fermeture du tabac après minuit. J’aime ne pas avoir à me déplacer en voiture quand je reste Paris intra-muros. Rentrer chez moi tard la nuit et qu’il y ait encore du monde dehors.

Canal Saint Martin, paris 10.

J’aime déambuler au marché juste en bas de la maison. J’aime voir les embrouilles quand il ne reste plus qu’un vélib à la station juste en bas de mon immeuble.

J’aime pouvoir hésiter entre faire mes courses dans un des 3 magasins bio du périmètre. Comment ça entre la station de velib et les magasins bio je passe pour une bobo-connasse?

J’aime faire de longues balades et passer d’un arrondissement à l’autre sans savoir où je vais (et comme je n’ai pas le sens de l’orientation c’est encore plus rigolo) découvrir des rues, des immeubles, des parcs, des boutiques (et oui je reste une acheteuse compulsive même en balade)…

D’ailleurs pour les balades insolites dans Paris pour découvrir les arrondissements de façons ludiques en apprenant pleins de choses je ne saurait que vous conseiller le très bon « Jeux de piste et énigmes à Paris : les arrondissements Jean-Richard Matouk. Le concept : Ce livre se compose de vingt jeux de piste correspondant aux arrondissements parisiens. Chaque parcours est une suite d’énigmes, de devinettes, d’astuces et d’observations attentives, mais aucune connaissance particulière n’est requise.

Je peux te dire que c’est vraiment génial ce concept d’énigme pour avancer dans l’arrondissement choisi, ludique et très agréable, original bref tout pour découvrir un arrondissement en s’amusant.

Jeux de piste et énigmes à Paris : les arrondissements Jean-Richard Matouk

Et pour plus d’info le site http://www.jeux-de-piste.com/

Je le vends pas bien le bouquin avec un peu de décolleté? Je crois que j’ai tout compris à la publicité.

J’aime la vie culturelle bouillonnante de ma ville, le choix immense d’expo, de pièces de théâtre, concerts… Même si actuellement avec la Babe qui n’a que quelques mois j’ai mis un petit gros frein aux sorties. Rien n’est plus merveilleux pour moi que d’aller voir une bonne pièce de théâtre ou un concert et aller dîner après entre amis ou en amoureux, effectivement après une certaine heure ça ne sera pas dans un restaurant inoubliable pour sa gastronomie mais qu’importe dans ce cas là le plaisir est ailleurs.

Paris sous la neige, Métro Avron

J’aime bouquiner dans les parcs. Ou jouer avec mon téléphone. Il y a de jolis parcs à Paris, certes cela ne remplacera pas la campagne avec ses espaces verts où les enfants gambadent en respirant l’air pur, on est d’accord.

Donc tu l’auras compris je suis amoureuse de ma ville. Mais même si l’on dit que l’amour rends aveugle, je peux te dire que comme pour un amoureux, l’amour ne m’a jamais empêché de voir ce qui chiait dans la colle. Et oui que veux-tu je suis une fille réaliste et l’amour ne m’empêche pas d’être critique. Même avec mes gosses, la chair de ma chair pour te dire. Par exemple ma Babe c’est le plus beau bébé du monde et je n’en rajoute pas mais nouveau né bah elle avait une tête de boxeur, mon coeur de maman savait qu’elle s’affinerait et deviendrait une beauté mais en attendant je la surnommait Fabrice Bénichou.
Tout ça pour te dire que Paris a quelques défauts qui à la longue peuvent légèrement user son parigot (tête de veau).

– Le prix de l’immobilier. Pour te donner une idée dans mon quartier des appartements de 3 pièces d’une superficie de 75m2 sont vendu pour la modique somme de 610 000 euros. Et encore moi j’habite dans un quartier plutôt populaire alors imagine le centre et les quartiers plus chicos… Il faut que tu saches que mon mari et moi on est passionné par l’immobilier et j’y ai moi-même bossé pendant quelques années donc on scotche devant toutes les agences à Paris ou en Province on adore ça même si on a aucune économie c’est ce qu’on appelle du lèche-vitrine! Mais quand on fait le parallèle entre ce que l’on peux avoir pour le même prix dans d’autres endroits en France ça fait mal au cul tourner la tête. C’est quoi ce délire? Tiens si tu as envie de te faire mal à la tête jettes un oeil là dessus, tu pourras comparer le prix du mètre carré entre différentes villes de France :

http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/

Chercher un appart à Paris aussi c’est un espèce de parcours du combattant dont tu ne ressort pas indemne, un peu comme trouver une maternité à 3 mois de grossesse. J’ai connu les 2 et je peux te dire que Koh-Lanta à côté c’est de la gnognotte.

– Les trajets en voiture. Bien sûr quand on reste dans Paris on s’évite au maximum ce cauchemar mais parfois on sort de Paris pour aller faire des courses par exemple, ou aller au boulot pour mon amoureux. Et là c’est un peu un avant goût de l’enfer. Parfois pour sortir de Paris, enfin sortir de Paris c’est un bien grand mot disons juste arriver sur le périph cela peux prendre une heure. Tout simplement. Entre les travaux tous les 4 matins, les camions de livraisons et les cons il faut s’armer de patience. Au début on croyais bêtement que les bouchons avaient un rapport avec l’heure, genre le matin et le soir aux heures de bureau. On essayait de se faire des stat, des prévisions, des horaires à éviter. On a été con à perdre notre temps à faire des calculs d’apothicaire en vrai à n’importe quelle heure c’est la merde. Mon chéri pourrait te le dire il bosse en horaire très décalé et s’en tape n’importe quand des bouchons. Des fois avant de prendre la voiture on regarde Sytadin plein d’espoir mais comme d’habitude c’est rouge, rouge, rouge. Coucou la Porte de Bagnolet.

Quant à la pollution ayant eu l’occasion de voir Paris d’en haut c’est assez effrayant mais ça doit être le lot de toutes les grandes villes je pense. Enfin je tente d’éviter d’exposer ma toute petite les jours où on annonce une forte pollution et ça c’est vrai que ça fait mal au coeur de savoir l’air pourri que nous respirons et plus particulièrement nos bouts d’chou.

Donc oui Paris a de gros points négatifs d’ailleurs mon amoureux étant de Province ne rêve que de repartir de là où il vient.

J’aime profondément Paris mais j’ai besoin de régulièrement m’en éloigner, passer quelques jours au vert, (le beurre, l’argent du beurre, la crémière tout ça) pour mieux retrouver cette ville que j’aime tant.

Je sais qu’un jour il faudra partir refaire notre vie ailleurs mais en attendant je profite de cette vie que j’aime et qui me corresponds pour l’instant.

Publicités

10 réflexions sur “Paris ma ville

  1. Moi aussi je suis amoureuse de Paris. J’ai trouvé un bon compromis entre vivre au calme et profiter de la vie parisienne (un peu par la force des choses prix de l’immobilier oblige) puisque j’habite dans une petite banlieue toute mignone et à 10min en transport de Paris.
    j’aime beaucoup la phot sous la neige, je trouve que l’atmosphère est très chaleureuse 😉

    • Habiter en toute proche banlieue au calme et très près de Paris c’est le top! Moi je rêve d’un appartement à Saint Mandé ou Vincennes vu sur le Bois (en toute simplicité!!!)
      La photo sous la neige date de décembre 2010, je l’avais prise en rentrant du travail. Et en rentrant j’ai bu un chocolat chaud en regardant la neige tomber. Magique!

  2. Et bien tu vois, moi c’est l’inverse…j’aime me rendre à Paris pour un court séjour, un p’tit weekend en amoureux…mais sinon je ne peux pas vivre sans la mer…il me faut ma province! 😉 Plein de bizoux ma cocotte, j’espère que tes pépettes se portent bien! Plein de bizoux ma loulou!

    • Je comprends tout à fait et mon amoureux aussi a besoin de la mer, malheureusement pour lui son travail est à Paris (coup de bol pour moi!) Les pépettes vont bien! Elles grandissent à une vitesse folle! Je file sur ton blog voir si il y a des photos de Baby J! Pleins de bisous la petite famille!

  3. J’aime Paris ; la manière dont tu décris l’amour de cette ville me parle. J’ai le même sentiment mais tout ne s’est pas fait du jour au lendemain. Il y a eu un moment où j’étouffais et j’ai eu besoin de partir loin, très loin quelques temps …
    Je suis revenue et j’aime cette ville que j’ai apprivoisée et qui m’a adoptée.

    • Je comprends tout à fait que l’on puisse avoir envie de partir définitivement ou temporairement. Parfois j’ai envie d’espace, de calme, de la mer. Parfois j’ai envie de voir moins de monde. Mais une simple escapade me suffit et me ressource.
      J’aime ta phrase sur le fait que tu as apprivoisé Paris qui en retour t’a adopté! C’est tout à fait ça!

  4. C’est vrai qu’il y a de jolis endroits à Paris et j’en découvre doucement ! Si tu as de bonnes adresses je suis preneuse ! Je vis ici depuis un an et demi presque et je n’ai pas vraiment eu le temps de mettre le pied dehors, alors tout conseil est le bienvenu !

    • Et bien écoute dis moi l’arrondissement(il y en a que je connais plus que d’autres) qui te tentes et si j’ai de bonnes adresses c’est avec plaisir que je t’indiquerai les coins sympa, les bons resto, bars, jolies rues etc… n’hésites pas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s