Le shampooing sec, mon brushing et moi

J’avais les cheveux sales. Je suis abonnée à des box beauté. Ma salle de bain c’est Marionnaud qui aurait fusionné avec Sephora qui aurait racheté Nocibé. Je farfouille dans tout le bazar me souvenant vaguement d’un shampooing sec. Pour moi le shampooing sec il n’y a guère que les nanas des rubriques beauté des magazines qui l’utilisent, jamais vu ça dans la vraie vie.  Mais d’un coup avec le petit spray à portée de main, je suis tentée. Le shampooing sec, ce truc bizarre pour se laver les cheveux sans eau juste en pulvérisant le produit sur les racines.

Je suis un peu une folle furieuse de faire cette expérience mais je n’ai rien à perdre, si le résultat n’est pas satisfaisant je les lave pour de vrai. Je n’ai pas un rendez-vous de dernière minute à honorer, je fais ça pour la beauté du geste, pour savoir ce qu’il en est et éventuellement me la raconter. Parce que oui je trouve ça assez chic de dire « Oh moi quand mes cheveux ont un coup de mou entre deux lavages je ne jure que par le shampooing sec, essayes c’est gé-nial ». Il faudra juste que je trouve quand placer cette phrase mais les soirées filles me semblent idéale entre un match « petits indus/petits pots maison » » et le moment où on se demande si c’est vraiment une idée de s’envoyer une autre caïpi alors que demain matin à 7 heures des gamins, si nos souvenirs sont bons on en a, vont nous réveiller à coup de petits cris aiguë.

Tu dois te demander pourquoi je considère cette expérience somme toute banale comme une petite folie, je ne te dirais que deux choses : bouclettes, brushing.

J’ai les cheveux ultra bouclés, mais c’est un secret puisque je fais des brushing à longueur d’année, j’ai encore des difficultés à faire mon coming-out capillaire, très peu de monde est au courant de la réalité à savoir que j’ai la touffe. Alors si tu veux le shampooing sec ça me fais un peu choquotter du calbute même si je n’en porte pas. Parce que l’objectif c’est quand même de leur donner un petit coup de frais en attendant le grand lavage mais si c’est pour être la réincarnation cheveux de Diana Ross ça me dis moyen moins voir moins-moins. Il suffit d’un peu d’humidité et le brushing est flingué. Et puis un des avantages du shampooing sec c’est de redonner un peu de volume aux cheveux raplapla, et là je ne suis clairement pas le coeur de cible, le volume étant mon pire ennemi. Encore une belle idée que j’ai eu mais je me dois d’essayer. Je me lance. Même pas peur.

Je vaporise à tout va, ah oui je t’ai pas dit la demi-mesure connais pas. Pshiiiiit, pshiiiiiit, pshiiiit. J’ai quand même ouvert les fenêtres, je ne voudrais pas décéder asphixiée, j’ai des gosses quand même.

Bon au niveau de l’odeur c’est ni agréable, ni désagréable c’est bof. Je comprends c’est censé enlever les odeurs pas en rajouter une chimique. C’est un peu le même concept que Febreze quoi mais pour les cheveux.

Il faut laisser poser puis brosser et adieu les cheveux qui sentent le graillon et adieu les cheveux gras.

Alors sur moi qui avais un brushing et comptais le garder deux jours de plus, ce n’est pas le top sans être la catastrophe que j’imaginais. Le produit n’ayant pas trop humidifié mes cheveux, le brushing est toujours là mais moins lisse et il y a un peu de volume, ce qui ne me plait guère. Mais bon si je m’attache les cheveux ça passe nickel puisque le brushing n’ai pas flingué juste un peu volumisé et moins nette qu’avant l’expérience. Bien sur je pourrais repasser un coup de plaques, fer à lisser mais trop la flemme en fait.

Conclusion : Ca doit être parfait sur les cheveux lisse naturellement, à tendance gras et sans volume. Je pense que là le produit est tip-top louloute (j’ai vu une redif de Confession Intime et je t’avoue que cette expression m’a bouleversé, il fallait je la place.)

En revanche mes cheveux bouclés, secs et brushingué  on s’en passera, sauf si mes cheveux sont ultra dégueu, que je dois aller à une soirée, qu’il est prévu que des beaux gosses me sniffe le cuir chevelu (bah oui pourquoi pas, fais pas ta blasée, ça se peux) et surtout dans ce cas là j’attache hein, ce n’est pas négociable.



Shampooing sec : Practi Beauty

Publicités

2 réflexions sur “Le shampooing sec, mon brushing et moi

  1. C’est marrant, le champoing sec, c’est un truc dont j’entends parler depuis des années sans savoir à quoi ça ressemble en fait. D’ailleurs, je suis étonnée de voir que c’est un spray (mais qu’est ce que ça aurait pu être sinon ??).
    La chance que tu as d’avoir des cheveux bouclés… les miens ne sont ni lisses, ni bouclés, genre rien du tout… (moment du « on est jamais content de ce qu’on a).
    En tout cas, le mot de la fin reste le tip-top louloute, je sens qu’on peut facilement lancer une expression de l’été avec ça ! 😉

    • Ah je savais bien qu’il devait y avoir des gens comme moi qui ne connaissaient pas cet obscur concept de shampooing sec! Voilà c’est un spray, un pulvérisateur comme de la laque. Je suis contente d’avoir essayé même si le produit ne convient pas à mon type de cheveux.
      Pour les natures de cheveux on est jamais contente de ce qu’on a, je crois que c’est obligatoire!
      Le tip-top louloute c’est quand même une expression trop stylé et sous exploitée et c’est fort dommage. Quand même je suis contente d’avoir regardé « Confession intime » un vendredi soir rien que pour ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s