I love Pink. « The Truth About Love Tour » à Bercy j’y étais

concert Pink Paris Bercy

La veille du concert de Pink, je ne savais même pas que j’y assisterais! Par je ne sais quel miracle ma copine D a réussit à nous dégotter des places à Bercy. J’étais dans tous mes états il faut voir que je me dandinais sur get the party started je n’avais même pas 20 ans, c’est vraiment une longue histoire entre Pink et moi, j’ai toujours adoré sa musique et sa personnalité.

Les places étaient debout ça ne m’enchantais guère mais je n’allais pas chipoter ces places à la dernière minute c’était inespéré! Mais j’ai mis mes conditions. Auxquelles ma copine a adhéré parce qu’on est vieilles et qu’on aime bien avoir nos aises (il est loin le temps des festivals)  Voyez plutôt :

IMG_2792

 

A 20 heures nous arrivons à Bercy et comme convenu nous nous installons au fond de la salle sur le côté, près d’une sortie au cas où hein. Sait-on jamais. A nos âges on est pas à l’abri des bouffées de chaleur.  La scène est loin mais c’est déjà le bonheur d’être là alors on est toute contente. Je suis occupé à surveiller quelqu’un que je trouve bizarre (inspecteur Gadget sort de ce corps) tout en écoutant distraitement la 1ere partie quand des hommes de la sécurité abordent quelques personnes puis viennent à ma rencontre. Ca y est je suis en mode Spielberg, ils viennent sûrement m’interroger sur l’homme bizarre qui a disparu entre temps (note à moi même : quand je ferais mon bilan de compétence pensez à évoquer une carrière de scénariste) en fait ils me demandent simplement avec combien de personnes je suis et nous proposent à ma copine et moi d’aller juste devant la scène au devant du devant de la fosse, devant les barrières, avec la promesse d’avoir de la place pour pouvoir danser et respirer sans être serrés! Je vous jure je les aurais embrassé. Munies du bracelet jaune nous nous retrouvons juste devant j’avoue j’ai crié, un cri qui venait droit du coeur, c’est flippant on aurait dit Amélie qui découvre Kim Kardashian à la porte de la villa dans les Anges de la Téléréalité.

Donc on est passé de cette place là :

IMG_2654

A ça : (hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii)

 

Alors c’est pas le plus grand kif de l’histoire des kifs dans un  concert?

IMG_2791

Derrière nous

Puis Pink est arrivé. Ca a été magique. De A à Z. Le décor, la musique, les danseurs, les acrobates, les musiciens. Et Pink pffiou il n’y a pas de mots, elle est fantastique. On se serait cru dans un merveilleux cirque j’ai adoré cette ambiance.

Je vous mets quelques photos, un peu floues mais je tremblais comme une feuille et dansais en même temps du coup pas évident d’obtenir un résultat satisfaisant sans compter que l’Iphone pour les photos c’est vraiment pas le top. J’ai privilégié l’émotion du moment plutôt que les photos. Certes elles ne sont pas parfaites, ni retravaillées mais témoigne de ce fantastique moment. Le principal pour moi était de profiter à fond et avoir quelques souvenirs. Ne vous inquiétez-pas je vous mettrais un lien à la fin de ce post vers un site où l’on peux voir de magnifiques photos!

Pink 17 avril concert

Ma plus belle photo

Concert Pink Bercy

Pink Paris Bercy

Pink

Pink concert Paris

Pink

Pink concert

concert pink paris

IMG_2694

pink

IMG_2752

p!nk

Comme vous pouvez le constater Pink a vraiment donné de sa personne pour ce show et fait de magnifiques numéros, des acrobaties et de la voltige. Elle a une présence et une énergie incroyable.

J’ai crié, dansé et pleuré (mon passé de groupie a ressurgit) dès les premières notes de Sober. J’ai passé un merveilleux moment d’autant plus que comme je vous le disait, la veille encore je ne savais même pas que j’allais à ce concert, inespéré!

Comme vous avez été mignons mes chatons, et avez regardé mes photos floues jusqu’au bout je vous propose d’aller faire un tour sur le site de Pure People où vous pourrez voir de belles photos de concert : c’est par ici

Je vais à peine avoir le temps de me remettre de mes émotions que la semaine prochaine je vais voir Beyoncéééé!!! Il est sympa ce mois d’avril n’est-ce pas?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions sur “I love Pink. « The Truth About Love Tour » à Bercy j’y étais

    • De A jusqu’à Z pour le coup! Les places la veille alors que c’était complet depuis le jour de la mise en vente, et le bracelet magique pour être juste devant!!

    • Mais graaaaaave! J’en ai profité à fond parce que je ne pense pas que ce genre de situation puisse se reproduire de sitôt mais sincèrement c’est le top, je voudrais faire tous les concerts à cet endroit là!

  1. Hello…je découvre ton blog et ton ressenti sur le concert. Pour ma part j’ai été un peu déçus…non pas par Pink qui est géniale (autant de par sa voix que de par son énergie), ni par la scène et les décors qui étaient tout à fait acceptable et riche de possibilités, mais par le show en lui-même ! Pourquoi ?
    D’un la set-list m’a laissé dubitatif ! Beaucoup de chansons manquante, on ne peut certes pas tout chanter en deux heures…mais on peut aller à l’essentiel, or l’essentiel m’a manqué ! De plus, j’ai trouvé que les enchaînements n’étaient pas très travaillés ! Je regrette l’absence d’un nombre incalculable de chansons du dernier album…si je ne devais en citer qu’une, ce serait paradoxalement « The truth about love » qui est quand même le titre de l’album et de la tournée, et une putain de chanson…comment peut-elle passer à côté ? Sinon, « True Love », « Good Old Days », « Timebomb », « Chaos & Piss », « Run », « Where Did the Beat Go » « Please Don’t leave Me », « Bad influence », « Funhouse » entre autre m’ont beaucoup manquées ! J’ai trouvé la set list mal conçue dans son ensemble. Elle donnait l’impression de chansons mises les unes à la suite des autres, sans véritable progression, sans véritable thématique, sans fondement et sans logique. Vous me direz, c’est une rockeuse, pas une chanteuse de comédie musicale ! On est d’accord. Mais, dans le « Funhouse Tour » elle avait su trouver l’équilibre parfait entre concert rock énergique et spectacle pop à grands effets…équilibre inexistant dans ce spectacle ! J’ai trouvé que ses reprises étaient moins légitimes que dans ses précédents spectacles et qu’elles se faisaient aux dépends de ses propres tubes ! Le medley des chansons de son premier album (au succès zéro en Europe) était assez inutile, d’autant plus pour une artiste qui déclarait il y a peu, détester certains de ses premiers tubes (comme « Don’t le me get me » qui reste bien meilleur que les soupes R’n B de son tout premier opus); tout comme « Trouble » qu’elle chante pour la quatrième fois consécutive sur une tournée. Je regrette aussi (mais là c’est forcément subjectif) l’interprétation de « Are We All We Are » que je trouve franchement moyenne et qui en plus tombe comme un cheveux sur la soupe, ainsi que « Blow me » que je déteste (l’une des trois chansons de l’album que je n’aime pas, pas de chance c’était le premier single, qui a d’ailleurs (par rapport aux autres) plutôt floppé) ! Du coup, musicalement l’ensemble était un peu brouillon et manquait de subtilité ! Ce spectacle manque de fils (sans jeux de mots) n’ont pas pour s’y suspendre, mais pour lui donner du relief et une vraie toile de fond ! Et cela manquait aussi d’émotions. Outre « The Great Escape », « Just Give Me a Reason » et « Who Knew »…les autres chansons susceptibles de provoquer l’émotion n’ont pas prise, car Pink ne se permet pas assez la simplicité ! Je pense par exemple à « Try » qui aurait mérité une mise en scène moins aérienne et plus terrienne !
    Deuxième point de regret, j’ai trouvé que cette tournée ressemblait un peu beaucoup trop à la précédente (voir aux précédentes, tant j’ai retrouvé ici où là des éléments d’autres tournées): le thème du cirque, du burlesque, le début et la fin en acrobatie, la partie « acoustique » en devant de scène etc etc; à tel point qu’à un moment donné je me suis demandé si nous n’assistions pas au « Funhouse Tour 2.0 » ! D’habitude Pink sait à la fois proposer du neuf et aussi aller plus loin dans ce qu’elle sait faire ! Or là j’ai eu l’impression constante (mis à part 3/4 moments forts et surprenant : « So what », « The Great Escape ») d’un déjà vu qui m’a beaucoup chagriné ! Jusqu’au mimétisme voir au calque parfait : Pink front contre front avec son guitariste; Pink qui s’agrippe à la batterie; les mains qui sortent de scène là où elles sortaient avant d’un sofa; les acrobaties un peu trop présentes à mon goût, là où avant elles venaient pimenter le show, ici tout tournait autour de ça (exemple : « Sober » et « Try »). Pink semble avoir désormais le besoin d’en rajouter des caisses, en perdant au passage le côté brut de décoffrage de ses débuts. Sans doute, l’effet boomerang du « Funhouse Tour » dans lequel Pink avait su subtilement faire un concert et un spectacle. Beaucoup trop d’idées recyclées et si peu de nouveautés (jusque dans le choix des chansons). J’ai toujours tendance à dire que Pink progresse d’album en album et de tournée en tournée. Si pour les albums elle ne m’a pas encore donné tort, pour les tournées en revanche, celle-ci est sans progression par rapport à la précédente, voir même en déclin ! Peut-être parce que Pink avait mis la barre très (trop) haut pour le « Funhouse Tour » et qu’elle ne pouvait que redescendre !
    Enfin, il m’a manqué ce qui m’avait mis sur le cul lors du « Funhouse Tour », une mise en scène léchée et tonitruante, fun et bigarrée, colorée et vivante. Là j’ai trouvé tout cela un peu mollasson, les danseurs sont souvent mal exploités et les chorégraphies moins énergiques (« U + Ur Hand » déjà bien mieux mise en scène précédemment, tout comme « Leave Me Alone », tout comme  » Trouble », tout comme « Just Like a pill » ! De plus les costumes étaient moins jolie, voir carrément moches pour certaines chansons (je pense par exemple aux danseurs au début) et très souvent sans lien avec la thématique, si thématique il y avait !
    Du coup j’ai eu l’impression que Pink se reposait sur ses lauriers, certes suffisants, mais jamais elle ne m’avait habitué à tant de redondance ! Pour ma part, c’est son spectacle le moins ambitieux ! Alors peut-être était-ce voulu, car parfois l’amour est intimiste et épuré, mais dans ce cas, la set list ne convenait vraiment pas !
    Voilà c’est là où je veux en venir : tout cela manquait de cohérence, d’écriture et de ligne de fond ! Cela faisait plus tournée de best of, que tournée capable de rendre justice à la grandeur et à la force de son dernier opus !
    « The truth about love », la vérité sur l’amour…mais quelle vérité ? Si l’album est clair, la tournée porte un nom qui ne lui sied guère, plus un prétexte qu’une véritable mise en abîme ! Dommage.
    Heureusement pour elle…sa voix est toujours là…et heureusement, car c’est bien le seul point sur lequel elle n’a rien perdu, au contraire !
    Pour conclure, je ferais un parallèle avec une autre chanteuse que j’admire beaucoup ! Le « Funhouse Tour » de Pink c’était son « Confessions Tour », le « Truth About Love Tour » son « Sticky and Sweet »…autrement dit c’était pas mal, mais peut mieux faire…la preuve !

    • Déjà un grand merci pour ton super commentaire! Je suis très contente de pouvoir échanger avec quelqu’un qui a été au concert et qui peux me donner ses impressions!

      J’aime beaucoup Pink et ce depuis des années mais je ne l’avais jamais vu en concert d’où mon enthousiasme survoltée n’ayant aucun de point de comparaison avec ses shows précédents! Qui plus est toute cette soirée n’a été qu’une succession de chance et d’inattendu pour moi! La place qui tombe du ciel à la dernière minute, le fait d’être super bien placé…

      J’ai montré des photos du concert et raconté un peu le déroulement de celui-ci à une amie qui a déjà vu Pink sur une précédente tournée et c’est drôle je retrouve un peu de tes impressions dans le sens où elle me disait qu’elle avait déjà vu telle ou telle chose lors du show auquel elle avait assisté, ce qui confirme bien ce que tu dis quand tu évoques des ressemblances avec la tournée précédente.

      Je comprends que lorsque l’on voit un artiste sur plusieurs tournées on puisse être déçu lorsque la précédente est une superbe réussite avec le savant dosage entre émotion/show/originalité/nouveauté! Forcément on attends encore mieux, ce qui est tout à fait légitime!

      Je pense que du coup pour moi cette « première fois » ne pouvait pas me décevoir, tout était de la nouveauté niveau show! Et être si près de Pink m’a complètement émue (groupie)! Après il y a 1 ou 2 morceaux auxquels j’ai été complètement hermétique mais après c’est plus niveau goût et le fait de préférer des morceaux à d’autres!

      En tout cas j’ai été ravie d’échanger avec toi sur ce concert et si je comprends bien j’ai raté un moment fabuleux avec le « Funhouse Tour » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s