Un week-end à Giverny


Enfin quand je dis week-end c’est une façon de parler vu qu’on y est allés un mardi/mercredi, et oui que voulez-vous thug un jour thug toujours. Mais ce qui fait que du coup il y avait relativement peu de monde donc beaucoup plus agréable.

Giverny est à peine à 1h15 de Paris (75 km) c’est donc largement faisable sur la journée mais c’est toujours plus sympa de prendre son temps et de passer une nuit ailleurs que chez soi (en dehors des bars j’entends). 

Tout près de Paris, juste après le département des Yvelines mais pourtant tellement dépaysant et bucolique. On est tout de suite ailleurs. 

Ce village de l’Eure au portes du Vexin normand est connu à travers les peintures de Claude Monet qui s’y est installé en 1883. 

Dans la maison qu’il achète il réaménage le verger en jardin fleuri. Il fera aussi creuser sur un bras de l’Epte le bassin au nénuphars au bord duquel il peindra les célèbres « Nymphéas ».

A la même époque plusieurs peintres s’intallent au village faisant de ce lieu un village d’artistes.


Arrivés peu avant l’heure du déjeuner il y a l’embarras du choix pour se restaurer, des petits snacks au restaurant plus élaboré mais nous avons opté pour le charmant restaurant de l’ancien hôtel  Baudy où se réunissaient les peintres à l’époque. 

Malgré la grisaille le temps doux nous a permis de déjeuner en terrasse ce qui est très agréable.



Nous avons bien entendu visité le merveilleux jardin, le bassin au nénuphars ainsi que la maison de Monet. 



Nous avons aussi fait un petit tour au musée des Impressionnistes où en ce moment et jusqu’au 3 juillet l’exposition est consacré à Caillebotte le peintre jardinier. 

Petite anecdote il est permis de prendre des photos des œuvres hormis un seul tableau! En effet le propriétaire du tableau refuse que son tableau soit photographié! Ce que nous a expliqué un agent du musée. 

Au niveau inférieur vous retrouverez l’accrochage permanent jusqu’au 6 novembre avec des tableaux de différents artistes ayant succédés à Claude Monet dans l’impressionnisme.

Puis nous avons été faire un tour à la petite église Sainte Radegonde et son cimetière attenant où est enterré Claude Monet. 

Je vous avoue que j’ai fait le tour du village avec mon livre Nympheas Noirs de Michel Bussi. J’ai tellement aimé ce livre qui se déroule à Giverny!  A chaque fois que je lis un bouquin je m’imagine aussi bien les personnages que les paysages du coup c’est toujours étrange quand on découvre l’endroit en vrai! Où qu’on est écœurée en découvrant la version cinématographique (jurisprudence « Ce que le jour doit à la nuit » livre merveilleux, film plus que décevant).

Là en l’occurrence Giverny est encore plus beau en vrai. Bien sûr j’avais imaginé cela joli mais n’étant pas calée en fleurs c’était un mic Mac de couleurs dans ma tête bien loin de la réalité de cette perfection florale. 

Je vous mets quelques liens utiles où vous trouverez les différentes adresses, horaires, billetteries et diverses informations  : 

Maison du tourisme
Musée des impressionnismes

Fondation Monet

Je vous laisse avec quelques photos 


Je vous mets aussi quelques photos des alentours où on s’est baladé le lendemain :


Giverny accès :  

giverny.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s