2017 pas de résolutions, que des envies. Et des projets…

marseille

Je suis une fille à carnets et à résolutions foirées. Tous les ans aux premiers jours de janvier je note au début de mon agenda papier toutes mes « résolutions »,  je m’imagine les stabiloter de rose, jaune et orange les unes après les autres une fois réalisées.

Puis j’oublie.  En général quand je jette un oeil à ces notes en décembre je n’ai pas grand chose à barrer donc j’ai décidé d’arrêter de me mettre cette pression de « résolutions » intenables style : « faire du sport jusqu’à ce mort s’en suive que j’ai le corps d’Emily Ratajkowski, ne prendre l’apéro plus qu’une fois par semaine (lol), plus de légumes moins de graisse (lol bis) ou encore passer de fille hyper speed à soeur spirituelle d’un moine tibétain en deux temps trois mouvements.

Stop.

Cette année j’ai décidé de me faire plaisir, en douceur. Marre que les résolutions soient la plupart du temps qu’une liste de choses déprimantes et contraignantes.

2016 a été une année douce mais assez passive. Au final je n’ai pas réalisé grand-chose. Sachant que je déménageait, les six premiers mois de l’année ont consisté à profiter à fond de mes amis et de la vie parisienne. Puis les six autres à déménager et tenter de m’acclimater à la vie marseillaise. En gros. (J’ai aussi bossé un peu quand même).

2017

Pour 2017 j’ai pas mal de projets et d’envies qui devrait aussi me permettre de me sentir en harmonie avec ma nouvelle vie loin de Paris, ce qui n’est pas encore simple pour moi.

Trouver un nouvel appartement :

Après avoir décidé de nous installer à Marseille nous avons rapidement (un peu trop peut-être) trouvé l’appartement de nos rêves dans notre quartier de prédilection. Puis cet achat est tombé à l’eau et cela a été très dur à encaisser. J’ai dû en trois semaines trouver une location. Donc faire quelques sacrifices, en effet si l’appartement dans lequel nous vivons est canon, le quartier est bien trop calme à mon goût après avoir vécu dans le 11ème à Paris.

Il est donc temps de repartir en mode chasseur d’appart dans les rues de Marseille. J’ai d’ores et déjà sélectionné trois « quartiers » proche de celui où je vis en ce moment mais plus vivant. Et suis en hésitation pour un quatrième plus éloigné. Bref je suis déterminée à nous trouver le parfait nid qui réunira un maximum de mes critères et attends pourquoi pas le coup de coeur comme dans une émission de Stéphane Plazza.

Passer mon permis

Et oui toutes ces années de flemme et à vivre à Paris ne m’ont pas motivée. En tout cas jamais plus loin que les cinq leçons de code. Une honte. Donc 2017 c’est décidé je dépasse les cinq sessions de code, je décroche mon permis et je me fait le tour de la ville en chantant à tue-tête.

Ne plus consulter les sites ou fils d’infos à longueur de journée

Le monde en ce moment est sacrément merdique et ça on le sait. J’ai tendance à être ultra connectée et suivre les fils d’actu plusieurs fois dans la journée mais j’ai décidé de mettre un frein à cette pratique. Il en va de ma santé mentale. Ouvrir twitter, BFM ou autre m’angoisse au plus haut point et pourtant je le fais quand même. En général j’ouvre et bam une catastrophe ou nouvelle menace à l’horizon. C’est beaucoup trop anxiogène pour moi. Quand d’autres vont passer à autre chose après avoir lu moi je bloque. J’y pense sans cesse.

Cette année j’ai donc décidé que je regarderais les sites d’infos une fois par jour mais fini les catastrophes minute par minute avec force détails et ton de fin du monde. STOP.

 

Le sport

Bon ça c’est la partie qui m’emballe le moins mais disons que maintenant que je suis à Marseille et que je vais passer certainement 5 mois de l’année en maillot de bain (peut-être même plus n’oublions pas que je me suis baignée le 24 décembre) il va falloir que je raffermisse un peu tout ça. Puis vu mon état de nervosité et de stress permanent mon médecin me dit souvent que la pratique du sport ne peut m’être que bénéfique.

MAIS. Terminé les délires type squats, vélo d’appartement et compagnie ce n’est définitivement pas pour moi. Je m’y tient en général deux semaines puis terminé. Je trouve ça d’un ennui… Et moi quand je m’ennuie c’est mort, j’abandonne.

Un des avantages de vivre ici est quand même le cadre de vie donc je vais axer mes sessions sportives là dessus. Du sport et des paysages… A savoir continuer la pratique de la marche rapide et faire du roller. Aux beaux jours nager.

Sinon je voudrais aussi me trouver un cours de yoga et puis je continuerais à monter mes 5 étages à pieds plutôt que prendre l’ascenseur.

Plutôt pas mal pour la non sportive que je suis. Parce qu’il faut savoir que je suis encore moins sportive que la moins sportive de tes copines. Et tant pis si je ne ressemble pas à Emily Machinski.

roller

De nouveaux tatouages.

Et oui à chaque fois je dis que c’est terminé quelques mois passent et l’envie me reprends. Cette fois j’ai envie de m’attaquer au bras droit et la cuisse.

tatouage

Préparer mon voyage en Ecosse de ce printemps

Parce qu’à part les billets d’avion et la location de la voiture rien n’est préparé pour l’instant.

– Trouver ma voie professionnelle

Je ne sais même pas pourquoi je marque ça, étant donné que ça fait 15 ans que je la cherche, que je crois avoir trouvé mais non, puis si, puis non, puis si à l’infini… Mais bon qui sait on est pas l’abri d’une révélation.

Reprendre le blog en main et écrire plus généralement

– Être moins speed avec mes filles et plus patiente

– Toujours plus d’apéros, de livres, de concert, de découvertes, de balades, de voyages, de copines, d’amour bref de kiff.

Je vous souhaite à tous une belle année 2017 et on fera ce qu’on pourra, surtout!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “2017 pas de résolutions, que des envies. Et des projets…

  1. Bah didonc ça fait beaucoup quand même en 1 année! lol
    Je partage pas mal de tes envies/projets c’est marrant 🙂 mais le pire de tous c’est les rollers. J’ai la même envie, les mêmes rollers et pour l’instant je déroule plutôt que de rouler ^^ Mais bon, qui sait… comme pour le taff nous ne sommes pas à l’abri d’une révélation
    Belle année à toi, à vous, et on se donne rendez-vous cet été (croisons les doigts)

    • Attends je vois grand comme ça sur le lot j’en réaliserais quelques unes!
      Pour les rollers franchement je suis au taquet mais la vérité c’est que je n’ai pas commencé, en même temps avec le mistral et mon niveau j’ai peur de m’envoler tu me diras vu tout ce que j’ai englouti avec les fêtes je risque plutôt une bonne gamelle des familles
      que l’envol.
      Pour le job la première qui a sa révélation le dit à l’autre perso à part un miracle ça va être comme toujours « je sais pas ce que je veux faire de ma vie » (je vais arriver à la retraite en disant ça je le sens)!
      Gros bisous et on croise! Bonne année!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s