Quelques heures dans la calanque de Sormiou

Aujourd’hui je vous propose une petite balade dans les calanques et plus précisément à Sormiou.

Après un bientôt un an à Marseille je continue de découvrir la région et ses petits coins de paradis. Avec ma copine Virginie mon acolyte du jour, notre choix s’est porté sur Sormiou pour cette balade du lundi (pendant que vous, vous étiez au travail, détestez-nous).

Nous avons pris les transports en commun, même si, la semaine dernière la calanque était encore accessible en voiture (les jours de semaine).

Mais d’une part on aime souffrir (team maso fais moi mal ça tire dans les cuisses mais c’est bon) puis ça rends le moment où on arrive encore plus magique et d’autre part nous n’avions pas de voiture à disposition (simple considération matérielle sans importance).

Une fois arrivées au terminus du bus 23 c’est le moment de marcher, comptez à peu-près une heure de marche (et ça monte. Puis ça descends. Bien entendu, la mer ne pouvant pas se trouver au sommet ça se saurait).

Mais une fois arrivé quelle récompense, quel kiff! Peu de monde, un temps superbe, un paysage magnifique.

Des moments magique comme ça, ça vous donnerais envie de le marquer à jamais en se faisant tatouer « la dolce vita » dans le bas du dos. LOL => NON.

Profitez, kiffez et ne pensez surtout pas au retour et la marche qui vous attends. Et petit tips gratuit ne vous enfilez pas un litre de rosé sur la plage vous risqueriez de le regretter dans la montée du retour. Je vous le dit parce que j’ai croisé deux personnes qui en ont fait l’amère expérience (non ce n’est pas moi parfois je bois de l’eau et c’est ce que j’ai fait ce jour-là).

sormiou first.jpg

La photo style artistique parce qu’en vrai j’avais la flemme de me lever

sormiou 1.jpg

sormiou.jpg

sormiou2.jpg

sormiou3.jpg

sormiou5.jpg

sormiou6.jpg

sormiou7.jpg

sormiou8.jpg

sormiou10.jpg

sormiou12.jpg

Vous voyez derrière ce qui se cache? C’est le vélodrome.

sormiou13.jpg

Les dernières photos ont en fait été prises à l’aller où le temps était encore couvert mais ce n’était pas plus mal ça nous a permis de ne pas trop souffrir de la chaleur dès le départ et de faire notre arrivée fraiches comme la rosée du matin.

Accès :

Pour mes flemmards :

Par la route :

  • Du 15/04/2017 au 01/06/2017: Accès interdit aux véhicules motorisés de 08h à 19h30 les weekends, jours fériés et ponts
  • Du 02/06/2017 au 01/10/2017: Accès interdit aux véhicules motorisés de 08h à 19h30 tous les jours
  • Le reste de l’année: Accès autorisé

Désolé il va falloir marcher! Mais vous verrez ça n’en sera que mieux à l’arrivée!

Pour mes courageux (et de toutes façons il n’y a plus le choix)

Par le bus puis à pieds :

Prendre le bus n°23 au Rond-Point du Prado jusqu’à l’arrêt « La Cayolle » et poursuivre à pied sur 700m en longeant la route jusqu’au parking à côté de la station d’épuration et go une heure de marche les amis!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Découvrir Marseille autrement : l’atelier photo qui vous fait ouvrir l’œil 

Il y a quelques temps de ça j’ai eu le plaisir de participer à un atelier photo grâce au site Zelasticket qui vous permets de dégoter des tas d’activités sympa à Marseille et dans ses environs.

Le rendez-vous est donc pris à 14h le samedi pour cet atelier qui allie balade, découverte de Marseille et photographie.

Cette balade d’environ 3 heures est animée par Christopher Curtis, photographe et son assistant Laurent, au regard tout aussi aiguisé puisque ce dernier est peintre.

L’objectif de cette demi-journée est de découvrir la ville et ses pépites hors des sentiers battus, en prenant le temps de s’imprégner de chaque détail. Car il faut l’avouer en général on regarde souvent les choses dans leur globalité, on ne prends pas le temps d’apprécier les petites choses qui donnent une âme si particulière à un paysage.

Ce jour-là direction Le Vallon des Auffes, la Fausse Monnaie et Malmousque. Des paysages magnifiques qui se prêtent à merveille au jeu de la photographie.

D’ailleurs cet atelier est réellement ludique et agréable. En effet à aucun moment on ne se retrouve à un « cours » de photo classique, même si Chris est disponible aussi pour donner des conseils plus pointus si quelqu’un a besoin d’un petit tips plus technique.

Mais l’objectif numéro un est d’apprendre à appréhender le paysage qui nous entoure autrement, d’observer, de prendre le temps de saisir la magie d’un moment.

Personnellement j’ai souvent tendance à faire mes photos sans trop réfléchir. Tiens c’est joli ça hop je prends un cliché sans aucun travail d’imagination, sans m’appuyer sur les choses, végétations etc qui sont autour et qui peuvent pourtant, donner ce petit supplément d’âme qui rendra votre photo particulière.

Très vite j’ai joué le jeu et me suis retrouvée plié en deux voire même allongée sur les rochers pour capturer un instant ou trouver un angle de vue original.

L’ambiance est très sympathique et détendue, tout cela avec de superbes paysages en toile de fond, que demander de plus?

Je vous invite à aller voir le site de Chris : Photo workshops tour de Christopher Curtis pour découvrir son travail et tout ce qu’il propose.

Et n’hésitez pas à passer par Zelasticket pour profiter de ce bon plan et pleins d’autres à prix réduit!

Je vous laisse avec quelques photos. J’espère que vous aimerez n’oubliez-pas que je me suis pliée en quatre pour les prendre haha.

Marseille 1

marseille 2

marseille 3

marseille 4

marseille 5

marseille 6

marseille 7

marseille 8

marseille 9

marseille 10

marseille 11

marseille 13

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la découverte des Calanques en bateau

Comme je sais que vous êtes tristounets parce que c’est la rentrée je me suis dit que j’allais être sympa et faire un petit billet sur les Calanques. Pour que vous ayez l’impression d’être toujours un peu en vacances.

Durant toutes les années où j’ai vécu à Paris j’ai joué à la touriste constamment il n’y avait donc aucune raison pour que les choses changent à Marseille. Surtout que, même si je connais la région ayant épousé un enfant du pays, je découvre chaque jour de petites pépites et vois la ville autrement depuis mon installation.

J’ai profité de la venue de deux de mes amies le temps d’un week-end pour partir à la découverte des calanques en bateau. Une balade de trois heures pour longer 12 calanques.

Nous avons opté pour la croisière longue (12 calanques) mais à savoir qu’il existe la version courte avec 6 calanques et possibilité de baignade!

Après être sorti du port et avoir longé le Château d’If et l’île du Frioul nous accélérons pour nous diriger vers les premières Calanques.

Tout au long de notre promenade maritime le capitaine nous raconte diverses anecdotes, historique ou plus légère au fil des monuments, plages, calanques…

calanques de Maseille

Calanques de Marseille2

Calanques de Marseille3

Du classique avec la fameuse sardine qui aurait bouché le port, au pourquoi du nom « bouillabaisse »(quand ça bouille tu baisses : révélation), l’histoire du château d’If et de ses prisonniers célèbres réels ou imaginaires.

De la peste de 1720 qui a décimé la moitié de la population marseillaise…

A l’histoire de ce bateau en provenance du Maroc avec ses centaines de tonnes d’oranges qui a fait nauvrage dans les années 70.

Puis LE coup de gueule du capitaine : quand on dit les Calanques de Cassis alors que la plupart sont à Marseille!

CAlanques de Marseille 4

Calanques de Marseille 6

Calanques de Marseille 5

J’ai aussi appris et eu la confirmation en voyant de mes yeux qu’il y avait une calanque pour naturistes.

Bref pas mal de petites anecdotes je ne vous les fait pas toutes au cas où vous avez l’occasion de faire cette balade c’est quand même plus sympa quand s’est raconté par le capitaine avec vue sur ces magnifiques endroits.

Calanques de Marseille 7

Calanques de Marseille 8

Calanques de Marseille 9

Calanques de Marseille 10

L’intégrale Calanques nous a coûté 29 euros par personne.

CROISIERES MARSEILLE CALANQUES

1, La Canebière 13001 MARSEILLE
Tél : 04 91 333 679
Rendez-vous sur Hellocoton !

Se baigner dans la piscine naturelle du Vallon des Auffes

 

A la base je cherchais un endroit où déjeuner avec une piscine (enfin où déjeuner avec une amie PUIS se baigner dans la piscine,  je pense qu vous aviez compris malgré la tournure de phrase assez approximative!) puis par hasard en épluchant les sites internet consacrés au sujet j’ai trouvé un article parlant de la piscine naturelle du Vallon des Auffes. Et comme à chaque fois que je passe sur la corniche et que j’aperçois le petit port en contrebas je me dis qu’il faut absolument que j’aille le voir de plus près, c’était l’occasion de faire une pierre deux coups.

Je dois dire que je n’ai pas été déçue cet endroit est un véritable havre de paix dans la ville.

Avec son port pittoresque, ses restaurants, ses petites maisons colorées, sa piscine naturelle, les gens qui y prennent l’apéritif, y pique-niquent, bref une certaine idée de la douceur de vivre.

Vallon des Auffes.jpgVallon des Auffesvallon des auffes 2vallon des auffes .jpgvallon des auffes.jpg

IMG_4194.jpgvallon des auffes 3.jpg

Oui, oui on est repartis le soleil se couchait…

 

Et voici la fameuse piscine naturelle:

 

piscine naturelle vallon des auffes 3.jpgpiscine naturelle vallon des auffes 2.jpg

piscine vallon des auffes 4Ici on peut apercevoir « l’entrée » de la piscine en retrait, protégée à l’abri des vagues.

Des échelles permettent d’entrer dans l’eau. A l’opposé côté buvette on trouve une minuscule plage où les plus petits peuvent jouer et se baigner sans avoir à passer par les échelles.

Parfait pour les stressés de l’eau on y a pieds d’un bout à l’autre.

J’y suis allée un jour où le ciel était voilé je ne sais pas si cela a joué mais il n’y avait pas énormément de monde et c’était, du coup, plutôt agréable.

Je suis vraiment ravie d’avoir découvert cet endroit et je pense y aller souvent parce que c’est vraiment un lieu agréable et hors du temps pour lequel j’ai eu un véritable coup de coeur. (Et je compte bien sûr aussi tester les restaurants au plus vite)!

Accéder à la Vallée des Auffes :

Par le bus : Ligne 83 au départ du Vieux Port ou du Rond Point du Prado (selon d’où vous arrivez) arrêt : Vallon des Auffes.

Si vous y arrivez lors d’une balade sur la Corniche sachez que l’entrée est pile en face la statue aux héros de l’armée d’Orient.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le chemin des calanques : Figuerolles

Comme vous le savez si vous suivez un peu ce blog j’ai quitté Paris pour m’installer dans le sud de la France.

Et désormais mon quotidien je l’avoue ressemble à des vacances, il faut dire que pour moi c’est clair, mer = vacances. Alors imaginez un peu d’état de la fille qui voit un tout petit minuscule bout de mer depuis son balcon, bon OK faut vraiment le savoir mais ça tombe bien moi je sais! Et trainer en short et sandales pendant des jours et des jours sans jamais ressortir mes bottes de pluie, un gros gilet, une veste (non je n’en rajoute pas je viens de Paris, moi) c’est un émerveillement quotidien. Pour vous dire il a plu samedi j’ai trouvé ça exotique (non ne me jetez pas de petits cailloux pointus) et là vous vous dites elle est passé de connasse parisienne à connasse qui se la raconte parce que chez elle il fait tout le temps beau… Oui c’est vrai!

Je profite donc pour me balader dans la région, même si je la connais déjà pas mal ayant de la famille dans le coin on peut d’ailleurs retrouver quelques billets Goudes Evening (Coucher de soleil sur Les Goudes et Callelongue), Une balade dans quartier du Panier 

que j’avais posté à l’époque où je n’étais encore qu’une vacancière dans la région.

La semaine dernière mes filles avaient envie de pique-niquer dans les calanques mais « sans marcher maman on est épuiséééééééééeeeee nous tu comprends, on a chaud on a pas l’habitude, si on marche trop on va faire un malaise » (petits enfants chochettes et surtout feignasses) donc nous avons optés pour les emmener à la calanque de Figuerolles située sur la commune de la Ciotat à 35 km de Marseille.

Il y a un parking (assez petit donc vite rempli) à 5 minutes de la plage, le temps de descendre quelques marches (attention ça glisse) donc parfait quand on a pas envie de marcher où si on a des enfants (ou copines ou mari hein ça marche aussi) qui vont chouiner pendant une heure « On est bientôt arrivés »? « Ca y est on arrive »? « On arrive quaaaaand »?

C’est un endroit magnifique, nous y sommes allés en fin d’après-midi il y avait un peu monde mais rien de scandaleux et oppressant. Beaucoup de sérénité émane de cet endroit.

Un petit conseil pour les pique-niqueurs du soir la plage est vite ombragée il peut donc y faire frais s’il y a un peu de vent (ce qui était le cas le jour où nous y étions allés) mais les jours de grosse chaleur ce moment ombragé doit être très agréable.

Attention aux galets je vous conseille les méduses aux pieds pour profiter de la baignade surtout si vous êtes du genre douillette comme moi.

Calanque Figuerolles Marseille La Ciotat

Calaque Figuerolles

Calanque de Figuerolles

Calanque de Figuerollescalanque de FiguerollesCalaque FiguerollesCalanque Figuerolles Marseille La Ciotat

Je vous dit à bientôt pour de nouvelles kiffades au pays du soleil!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un week-end à Giverny


Enfin quand je dis week-end c’est une façon de parler vu qu’on y est allés un mardi/mercredi, et oui que voulez-vous thug un jour thug toujours. Mais ce qui fait que du coup il y avait relativement peu de monde donc beaucoup plus agréable.

Giverny est à peine à 1h15 de Paris (75 km) c’est donc largement faisable sur la journée mais c’est toujours plus sympa de prendre son temps et de passer une nuit ailleurs que chez soi (en dehors des bars j’entends). 

Tout près de Paris, juste après le département des Yvelines mais pourtant tellement dépaysant et bucolique. On est tout de suite ailleurs. 

Ce village de l’Eure au portes du Vexin normand est connu à travers les peintures de Claude Monet qui s’y est installé en 1883. 

Dans la maison qu’il achète il réaménage le verger en jardin fleuri. Il fera aussi creuser sur un bras de l’Epte le bassin au nénuphars au bord duquel il peindra les célèbres « Nymphéas ».

A la même époque plusieurs peintres s’intallent au village faisant de ce lieu un village d’artistes.


Arrivés peu avant l’heure du déjeuner il y a l’embarras du choix pour se restaurer, des petits snacks au restaurant plus élaboré mais nous avons opté pour le charmant restaurant de l’ancien hôtel  Baudy où se réunissaient les peintres à l’époque. 

Malgré la grisaille le temps doux nous a permis de déjeuner en terrasse ce qui est très agréable.



Nous avons bien entendu visité le merveilleux jardin, le bassin au nénuphars ainsi que la maison de Monet. 



Nous avons aussi fait un petit tour au musée des Impressionnistes où en ce moment et jusqu’au 3 juillet l’exposition est consacré à Caillebotte le peintre jardinier. 

Petite anecdote il est permis de prendre des photos des œuvres hormis un seul tableau! En effet le propriétaire du tableau refuse que son tableau soit photographié! Ce que nous a expliqué un agent du musée. 

Au niveau inférieur vous retrouverez l’accrochage permanent jusqu’au 6 novembre avec des tableaux de différents artistes ayant succédés à Claude Monet dans l’impressionnisme.

Puis nous avons été faire un tour à la petite église Sainte Radegonde et son cimetière attenant où est enterré Claude Monet. 

Je vous avoue que j’ai fait le tour du village avec mon livre Nympheas Noirs de Michel Bussi. J’ai tellement aimé ce livre qui se déroule à Giverny!  A chaque fois que je lis un bouquin je m’imagine aussi bien les personnages que les paysages du coup c’est toujours étrange quand on découvre l’endroit en vrai! Où qu’on est écœurée en découvrant la version cinématographique (jurisprudence « Ce que le jour doit à la nuit » livre merveilleux, film plus que décevant).

Là en l’occurrence Giverny est encore plus beau en vrai. Bien sûr j’avais imaginé cela joli mais n’étant pas calée en fleurs c’était un mic Mac de couleurs dans ma tête bien loin de la réalité de cette perfection florale. 

Je vous mets quelques liens utiles où vous trouverez les différentes adresses, horaires, billetteries et diverses informations  : 

Maison du tourisme
Musée des impressionnismes

Fondation Monet

Je vous laisse avec quelques photos 


Je vous mets aussi quelques photos des alentours où on s’est baladé le lendemain :


Giverny accès :  

giverny.org

Dans les coulisses du Bal des Vampires

La semaine dernière a eu lieu l’avant première de la comédie musicale « Le Bal des Vampires ».
Il y a quelques temps de ça j’ai eu la chance d’être invité à assister aux répétitions à quelques jours de la grande première.

Alors ça tombe hyper bien vous allez me dire, limite trop bien pour être vrai mais c’est la stricte vérité, j’adore ce film! C’est donc, ravie et excitée comme un pou qui aurait réussi à se frayer un chemin dans les cheveux de Diana Ross que je me suis rendu au Théâtre Mogador.

Le bal des Vampires est un film de et avec Roman Polanski datant de 1968 qui raconte l’histoire du Professeur Abronsius et de son assistant Alfred, ces deux derniers consacre leur temps à traquer les vampires. Arrivés dans un village bien étrange et semblant être un repère de vampires ils tombent sous le charme de la fille de l’aubergiste, Sarah.
Cette dernière disparaît, les deux compères se mettent donc à sa recherche et découvrent qu’elle est retenue au château du Comte.
C’est là bas qu’ils s’aperçoivent que pépouze les vampires se préparent leur bal de l’année.

C’est donc la trame du film qui est reprise dans la comédie musicale avec le même décalage, le même second degré en filigrane qui nous avait régalé dans le film.

Ce spectacle a été créé en étroite collaboration avec Roman Polanski d’ailleurs nous avons eu l’honneur de le rencontrer et de le voir diriger les artistes. Quel moment impressionnant pour moi qui suis passionnée par le milieu du spectacle!

Nous avons donc eu la chance de voir telles des petites souris toutes les coulisses et ressentir l’émulation des dernières répétitions avant le grand jour.
Comme vous le savez peut-être je fais du théâtre (à mon petit niveau hein attention La Comédie Française n’est pas tout à fait d’actualité) et du coup avoir la chance de voir l’envers du décor c’est un kif de dingue.

Les répétitions des chanteurs, des danseurs, les costumes, la machinerie, le make-up/coiffure rien ne nous a échappé!

Le bal des Vampires en quelques chiffres c’est :

35 comédiens
10 musiciens
8 heures de répétitions par jour avant le début des représentations
5 à 6 changement de costume par représentations
150 perruques

Je n’ai pas eu la chance de voir le spectacle mais il me tarde de voir ce que ça donne. Normalement j’y vais dans 3 semaines (merci ma Sassou 😉 si jamais vous y aller avant moi n’hésitez-pas à me dire ce que vous en avez pensé!

Je vous laisse avec quelques photos :

IMG_9239.JPG

IMG_9243.JPG

IMG_9242.JPG

IMG_9256.JPG

IMG_9243-0.JPG

IMG_9284.JPG

IMG_9285.JPG

IMG_9283.JPG

IMG_9280.JPG

IMG_9259.JPG

IMG_9260.JPG

IMG_9269.JPG

IMG_9258.JPG

IMG_9292.JPG

IMG_9294.JPG

IMG_9274.JPG

IMG_9287.JPG

IMG_9236.JPG

IMG_9285-0.JPG

IMG_9234.JPG

IMG_9233.JPG

Infos pratiques :

IMG_9509.PNG

<img src= »https://madameliajuaparis.

<a href=


IMG_9510-6.PNG