Créer son propre parfum à Grasse

Le parfum a toujours eu une place particulière dans ma vie. J’ai d’ailleurs une mémoire olfactive très développée et certaines odeurs peuvent faire remonter des souvenirs et des émotions avec bien plus de force que ne le ferait des photos.

Plus jeune j’ai lu « Le Parfum », roman fascinant dont une partie du livre se déroule à Grasse et depuis ce jour j’ai toujours eu envie d’aller découvrir cette ville. Ayant déménagé à Marseille plus aucune excuse pour ne pas aller visiter la capitale du parfum qui n’est plus qu’à 2 heures de chez moi.

En cherchant un peu les musées et diverses activités à faire à Grasse et ses alentours j’ai vu que plusieurs maisons de parfumeurs proposaient des ateliers permettant de créer son propre parfum. Alors là c’est la kiffance absolue!  Qui n’a jamais rêvé d’avoir un parfum unique et qui lui ressemble?

Je réserve aussitôt! A noter que des créneaux sont disponible du jour pour le lendemain chez Galimard.

Le jour J installée à ce que l’on appelle un orgue de parfumeur doté de 127 notes, notre nez (nous étions 4 apprentis créateurs pour un nez) a commencé par nous expliquer les différentes familles d’odeurs (boisé, fougère, floral, ambré, cuir, chypre, héspérides).

Puis l’architecture d’un parfum avec ses notes de tête qui sont les plus légères, ce sont celles qui ressortent au départ mais qui disparaissent le plus vite, les notes de coeur qui ont une durée de vie un peu plus longue aident à prolonger la fraicheur des notes de tête et annoncer la chaleur des notes de fond qui elles sont les senteurs les plus chaudes, les plus lourdes et qui ont une durée de vie beaucoup plus longue. Ce sont ces notes qui restent par exemple sur vos vêtements lorsque vous les enlevez le soir ou que vous sentirez encore sur votre veste quand vous la ressortez du placard le lendemain. Vous voyez ce que je veux dire?

Après les explications le « travail » commence! On doit sélectionner des senteurs parmi un certains nombres d’odeurs (parfois plus d’une vingtaine selon les notes).

Il faut sélectionner 4 fragances pour les notes de fond et 5 pour les autres. A chaque étape il faut noter les senteurs choisies puis le nez valide notre association et nous conseille un nombre de gouttes à mettre en fonction des combinaisons choisies (à savoir que le parfum fera 100 ml).

On débute le mélange par les notes de fond puis celles de coeur et pour finir par celles de tête.

Pour chaque note, à l’aide d’un doseur gouttes à gouttes et selon le nombre de gouttes indiquées au préalable par notre nez le mélange prends vie. Il faudra ensuite transvaser dans un autre bocal. Et l’opération se répète ainsi pour chaque note.

Au final pour un parfum on retrouvera pas moins d’une quinzaine de fragances différentes.

Puis vient le moment fatidique : la découverte de notre bébé une fois le dernier mélange effectué! Quelle émotion! J’ai trouvé que ma création était le plus fabuleuse du monde bien évidemment! C’est est tout ce que j’aime, fort, capiteux et enivrant avec entre autre du musc, du tabac, de la praline, fève tonka, tiaré etc…

Il ne reste plus qu’à choisir un nom et un flacon! Le flacon de base est gratuit mais des modèles plus élaborés sont proposés pour une dizaine d’euros supplémentaire.

Le plus c’est que la formule de votre parfum va être enregistré chez Galimard et du coup une fois votre flacon terminé vous pourrez le commander! Il sera même possible d’acheter le lait pour le corps ou le gel douche coordonné! N’est-ce pas génial?

Il est possible de créer un parfum féminin, masculin ou unisexe au choix.

Tarif : atelier de deux heures et eau de parfum 100ml : 49 euros

LE STUDIO DES FRAGRANCES – GALIMARD

5 route de Pégomas – 06131 GRASSE

creer son parfum à Grasse

créer son parfum

 

atelier parfum Galimard

Galimard atelier parfum


creer son parfum Grasse

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Bilan maquillage semi-permanent des sourcils 

Quand j’étais ado fin des 90’/ début des années 2000 c’était la grande mode des sourcils très, très, trop épilé. Et bien entendu étant une fille entière ne faisant jamais les choses à moitié et ayant pour leitmotiv « carpe diem » le yolo de l’époque, j’ai épilé, épilé, épilé pour coller au standard sourcillesque du moment. Et ce qui devait arriver, arriva j’ai tellement épilé qu’il ne restait quasi plus rien et pire plus rien ne poussait.

Pendant des années j’ai donc contribué à la fortune de toutes les marques proposant du maquillage pour les sourcils. Et perdu un temps fou chaque matin…

Même si, a force je te fais un sourcil en deux-deux avec des produits qui tiennent super longtemps ça a commencé à bien me gonfler.

J’ai donc décidé de sauter le pas et passer au semi-permanent ou pigmentation, je crois qu’on peut dire les deux.

J’ai pris rendez-vous à l’atelier du sourcil par facilité, le salon étant à quelques minutes de chez moi et m’ayant « inspiré ».

En premier lieu la jeune femme qui s’est occupé de moi a commencé par la restructuration du sourcil a l’aide d’une pince à épiler puis d’un crayon elle a retravaillé totalement la forme de mes sourcils. Ces derniers au naturel étant quasi inexistant elle a recréé entièrement une ligne harmonieuse.

Après validation de ma part et retouches si nécessaire on passe aux choses sérieuses soit le « tatouage » avec l’aiguille. L’atelier du sourcil a utilisé une technique manuelle point à point sans appareil électrique.

Est-ce que ça fait mal? 

Bon je suis tatoué un peu partout sur le corps et de grosses pièces qui plus est on pourrait donc penser que tout ça s’est passé finger un the nose pour moi mais la vérité c est que je suis une grosse douillette. J’ai morflé. Je me pinçait Le Bras pour penser à autre chose mais j’ai eu bien mal. Heureusement ce n’est pas très long.

Après la notion de douleur est propre à chacun et je sais que pas mal de personnes disent que ça n’a été pas une très grosse douleur pour eux donc tout cela est subjectif mais si vous me demandez mon avis hein…

Au départ le résultat est très marqué et absolument pas naturel mais ce n’est pas définitif puisque l’excédent va vite partir. D’ailleurs la conseillère m’avait prévenu que 60 à 90% du pigment allait partir, de ne pas m’inquiéter que c’est la retouche qui allait « fixer » le résultat.

Bon comment vous dire que ce fut l’enfer. En quelques jours mes sourcils partaient en lambeau, des trous partout et je repensais aux différentes consignes dont la pire : pas de maquillage des sourcils pendant une semaine. Bref c’était l’angoisse j’ai recoupé ma frange devant ce résultat, on ne va pas se mentir : horrible. Sur le coup j’étais bien dégoûtée. Surtout voyant que sur les autres tout se passait nickel et que cela s’estompait joliment. Et pourtant j’ai bien suivi les consignes à savoir : crème cicatrisante, pas d’eau dessus les premiers jours, ne pas gratter les petites croûtes…

À la fin de la semaine j’ai donc maquillé à nouveau mes sourcils. Le seul point positif c’est que j’avais la base pour les maquiller selon la nouvelle forme beaucoup plus harmonieuse que ce que je faisait avant.

Un mois et demi plus tard j’ai été faire la retouche. Rien n’ayant tenu lorsque la personne qui s’occupait de moi a dessiné un trait plus fin collant plus à la ligne naturelle avant de faire le « tatouage » j’ai préféré laisser ainsi plutôt que de refaire épais de peur que tout se barre comme la fois précédente.

Nous sommes à plus de trois semaines après la retouche le résultat est très naturel proche de la réalité de l’épaisseur de mes sourcils. Je suis satisfaite le seul point décevant est que je trouve le résultat pas assez travaillé par exemple si je sors le soir je dois utiliser du maquillage pour avoir un sourcil avec plus de caractère. Par contre par rapport à avant ce n’est rien du tout, ça me prends 30 secondes.

Mais quand je vois que pour certaines il n’y a plus du tout besoin de maquillage ça me déçoit un peu en toute honnêteté. Je ne sais pas si c’est lié à ma peau qui ne retiens pas les pigments ou autre?

D’ailleurs combien de temps cela dure?

Entre 6 mois et un an. Perso vu mon cas je mise sur 6 mois.

Combien ça coûte?

J’ai payé 190 euros à l’atelier du sourcils pour la restructuration et la pigmentation. Avec la retouche un mois plus tard comprise dans le prix.

img_0721

Avant et sans maquillage. (Oui c’est une catastrophe, je sais).

maquillage-semi-permanent-sourcils-1

Après (avant que tout ne se barre si vous avez suivi)

maquillage-semi-permanent-sourcils

Après, 3 semaines après la retouche.

Est-ce que je le referais?

OUI je pense le refaire car malgré tout je suis beaucoup plus à l’aise, j’ai des sourcils! Enfin! Et je pense que plus je le ferais plus le pigment tiendra donc je re-tenterai l’expérience.

Je ne manquerait pas de faire des mises à jour sur ce billet régulièrement pour vous dire ce qu’il en est et au bout de combien de temps une retouche sera nécessaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Action! J’ai testé un stage avec Method Acting Center

 

method acting center

Comme vous le savez peut-être je suis passionnée par le théâtre et le cinéma et je fais, depuis quelques temps du théâtre. Ça m’éclate et je prends énormément de plaisir à donner vie à des personnages qui peuvent être aux antipodes de ce que je suis, moi dans la vraie vie.

De les faire vivre, leur « prêter » mon corps en quelque sorte le temps d’une répétition ou d’une représentation pour les faire exister.

Excusez-moi je prends deux secondes pour me relire tellement je suis fière de ma phrase d’en haut avec le prêt de mon corps et le don de moi-même. Presque, ça pourrait être une interview de Marion Cottillard… Il faut que je fasse gaffe, si d’ici la fin de ce billet je parle d’oiseaux migrateurs qui se goure de trajectoire on risquerait de confondre. Ahhhh ahhh ahhh (pardon je meurs).

J’ai eu la chance, il y a quelques temps de pouvoir participer à un stage avec Method Acting Center sur La composition du personnage.

Avant de vous raconter mes deux journées stage il est important que je vous parle un peu de Method Acting Center que je découvrais à cette occasion.

Method Acting Center base ses cours, ateliers et stages sur la Méthode Actor Studio (suivant le « système » de Stanislavski). La Méthode consiste à aborder le jeu de façon moderne et réaliste. A travailler sur le langage non verbal, à utiliser des images et des sources pour ressentir des émotions et s’en servir pour nourrir son jeu.

Actor Studio bien sûr je connaissait. De nom. Je savais que de grands acteurs américains étaient issus de cette Méthode mais cela restait très flou pour moi. Les seules fois où j’utilisais la Méthode c’était pour m’en servir comme expression pour me dire « bravo, bravoooo : Actor Studio » en applaudissant à tout rompre quand ma fille me gratifiait de ses magnifiques comédie digne des plus grands comédiens. En me disant que si ça se trouve maintenant j’en chie avec une gosse qui se roule par-terre mais peut-être que plus tard je la verrais soulever une statuette à Hollywood et me remercier de sa réussite. Sinon c’est juste la crise des deux ans.

Bref tout ça pour dire que ce stage c’était la grande inconnu.

Je suis donc arrivée un samedi midi, complètement stressée et les mains moites mais motivée et extrêmement heureuse rue de Paradis dans le 10ème. Bien entendu j’arrive en retard donc le groupe est déjà là en plein échauffement mais l’accueil de l’équipe est chaleureux et m’inclus si vite que, ma veste à peine retirée me voilà à marcher dans la salle tout en m’étirant et accessoirement à me détendre, à souffler, respirer et à retrouver un rythme cardiaque normal! L’échauffement se poursuit avec un exercice qui peut paraitre anodin mais qui me donne un immense coup de chaud, qui nécessitera que je sorte prendre l’air quelques minutes! Ce qui prouve la force et l’efficacité des images utilisées pour travailler.

Puis nous passons à des exercices tout à fait inédit pour moi, n’ayant jamais travaillé de cette façon. Nous devons nous déplacer dans la salle en imaginant notre corps dans différentes matières. Au départ je ne comprends pas trop le but de l’exercice mais je m’amuse beaucoup. Le groupe s’investit c’est motivant, agréable et rigolo. Puis on doit imaginer des bulles pétillante qui danseraient dans tout notre corps et se déplacer dans l’espace en exagérant énormément la sensation et la façon de marcher qui en découle. Puis il faut continuer de ressentir la sensation mais  l’atténuer pour arriver à une démarche naturelle. Et le coach de nous expliquer que cette démarche peut correspondre à un personnage léger, joyeux, espiègle. Bien entendu c’est une base, une aide, un « support », une source pour commencer à composer un personnage.

Quand on fait la même chose avec des matières en verre notre façon de marcher change encore, on grossit le trait puis le diminue, cela devient naturel et on dessine un personnage fragile puis au fil des exercices et des sources le personnage s’affine encore et prends des directions de plus en plus précise.

Je n’avais jamais envisagé les choses de cette façon et je trouve ça tout à fait passionnant. Les exercices se poursuivent, originaux, impliquants, ludiques. Je comprends leurs intérêts au fur et à mesure c’est assez fascinant.

J’ai eu des moments un peu difficiles, quand, par exemple on doit fixer de longues minutes un ou une partenaire ce n’est pas du tout évident pour moi qui suis assez timide surtout quand on doit ressentir une émotion particulière sous les directives précises du coach. Mais quelle fierté quand tu sens que tu as dépassé tes limites et que tu as réussi ton exercice, que tu as trouvé tes propres sources pour arriver à un résultat.

J’ai pu réussir des choses, qui, pour le moment me semblait hors de portée du fait de mon niveau de débutante. Des exercices plus difficile où le personnage fait une chose mais en ressent une autre. C’est très difficile de faire ressentir cette ambivalence dans son jeu mais grâce aux directives justes et à l’appel à des sources imaginaires et/ou vécu j’ai réussi complètement à ressentir ce moment et à le faire ressentir. En tout cas je le pense. Après bien sûr il aurait fallu filmer pour voir exactement mais je pense que j’ai touché du doigt quelque chose qui me semblait encore bien inaccessible. Je ne dis pas que ça a été facile et j’ai finit en pleurs (enfin le personnage que j’interprétais lors de cet exercice ) mais une fois l’exercice finit c’était finit. Je peux dire que vraiment j’ai kiffé!

Au départ cette histoire de sources personnelles me faisait bien flipper. Une source personnelle c’est par exemple s’appuyer sur du vécu pour entrer dans une scène. Je me suis posé 1000 questions en me demandant comment faire vivre un personnage avec son histoire propre en se servant de ses propres expériences? Comment on fait pour ne pas finir dingue si on s’appuie sur son vécu quand on joue un personnage perturbé, malade, psychotique par exemple. Je pense que tout est affaire de dosage et que les sources peuvent être imaginaire dans ce cas là. A nous de nous protéger et de savoir ce qui corresponds le mieux pour faire vivre notre personnage sans nous faire souffrir.

Aux cours de ces deux jours les exercices se sont multipliés, je ne peux pas tous vous les détailler sinon je vous fait un roman mais j’ai appris énormément de choses. Encore maintenant quand je bosse sur mes scènes pour la pièce de fin d’année je m’appuie sur des « trucs », j’y pense, je le travaille, je réfléchis à ce qui pourrait m’aider pour construire mon perso.

Vous comprendrez donc que ce stage m’a énormément apporté et que ce fut une expérience géniale.

Quelques infos :

  • David Barrouk a crée Method Acting Center en 2002.  Acteur, réalisateur il a découvert la Méthode à New-York où il l’a étudié.
  • L’école dispense des cours, stages et ateliers, coaching personnalisé (avant des tournages par exemple).

Pour toutes infos n’hésitez pas à vous rentre sur leur site. Vous y trouverez leur actu, les prochains stages et toutes les infos pratiques: ici

Ou sur le Facebook de l’école :

Et vous pouvez retrouver une interview de David Barrouk sur le blog Coup 2 Théâtre : ici

Alors vous êtes prêt à vous lancer?

Alors…. Action!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bree Van De Kamp est en moi : j’ai testé Mir Fini Le Tri

Mir Fini Le Tri

Aujourd’hui sur le blog c’est Desesperate Housewives power. Oui en ce dimanche de canicule je vous propose un article pratique, ménager qui va faire bouncer vos panières à linge sale et secouer, secouer (oui deux fois) vos machines à laver.

Que je vous explique mes petits loulous à la crème pâtissière, un jour dans ma boite mail on me propose de découvrir une nouvelle lessive révolutionnaire lors d’une soirée conviviale ayant lieu parallèlement dans un hôtel de luxe et dans une laverie, une washing party pour être précise.

Quand j’ai expliqué à l’homme merveilleux qui partage ma vie (il lit le blog) que j’étais invité à découvrir une lessive il a bien rigolé : « Toi? Mais pourquoi? Tu es allergique au ménage! Tu as failli te pendre avec la serpillère quand la femme de ménage était en arrêt maladie ».

Vous l’aurez compris dans Desesperate Housewives je ne suis ni Bree Van De Kamp ni Lynette au niveau de la gestion domestique. Plutôt Susan la gaffeuse mais ça c’est une autre histoire.

Enfin je fais quand même mes lessives et le ménage courant. Quand-même. Sans joie. Sans enthousiasme. Mais je pense que c’est un peu pour tout le monde pareil. Quoique certaines personnes disent se calmer les nerfs en astiquant la maison quand elles sont énervés, j’aimerais bien moi aussi kiffer astiquer la baraque quand je suis pas contente je ne vous dit pas ça brillerait comme une maison témoin.

Donc nous avons découvert une lessive révolutionnaire dans le sens où avec elle le tri c’est fini! C’est d’ailleurs son nom MIR FINI LE TRI.

Par un procédé extraordinaire ( je vous passe tout le côté scientifique de l’histoire et les formules pour en arriver là) on peut mélanger le blanc et les couleurs sans craindre d’éventuels transferts. On évite donc d’une part le tri et d’une autre l’utilisation de lingettes type Décolor’Stop.
Avec ce produit c’est donc un gain de temps, d’argent et surtout la facilité d’une lessive sans prise de tête.

Pour vous donner une idée de son efficacité je vous mets une petite vidéo provenant du site de marque : à voir ici

où à voir directement sur le blog :

J’ai donc pu tester cette lessive. A l’heure où j’écris cet article j’ai un mois et demi de recul quant à l’utilisation de celle-ci, que j’ai utilisé pour chaque lessive. J’en suis très satisfaite, aucun souci de transfert de couleur, pas de tee-shirt blanc devenu rose suite à un frotti-frotta avec une jupe rouge et du linge propre bien entendu, c’est quand-même de la lessive.

Je vais être franche, chez nous si on porte effectivement du blanc (beaucoup de noir) et des couleurs celles-ci ne sont jamais très vives, on porte beaucoup de couleurs pâles très peu sujettes aux accidents de décoloration sur les autres vêtements. Du coup je tri rarement mon linge. Évidemment le fait d’être une flemmasse de ne jamais trier a quelques fois porté préjudice à nos fringues. Je me souviens d’ une chemise blanche de mon amoureux qui est devenu d’une délicate couleur rose passé suite à un petit accrochage avec un bustier rouge vif. Malgré mes tentatives de faire passer le blanc rosé pour la nouvelle couleur so trendy cette année-là cette mésaventure a un peu énervé le propriétaire de la chemise (qui avait d’ailleurs rempli et lancé la machine)

Du blanc, du noir, des couleurs vous voyez mon oeil inquiet?

You wash it, you wash it, it smells like a flower. Et sinon non je ne suis pas enceinte, je n’ai jamais perdu mon ventre nuance.

IMG_4352

Du blanc, du rouge, du violet on a pas peur!

 

Ça n’a donc pas révolutionné ma vie mais je lance mes machines beaucoup plus sereinement. J’ai quand même vécu mon instant frisson, mon Space Mountain de la buanderie en lavant les quelques vêtements rouges et bleus vifs de notre garde-robe avec mes tee-shirt Petit Bateau et les body de ma Baby d’un blanc immaculé. Et tout est ressorti nickel.

Les amis à qui j’ai parlé de ce produit ont été véritablement séduit par le gain de temps, le côté pratique et économique de cette nouveauté.

IMG_4347

Alors si vous aussi vous avez envie de gagner du temps en zappant l’étape tri de votre linge n’hésitez-pas à tester cette Mir Fini Le Tri.

J’ai testé l’Atelier des Chefs et un Atelier Bio-Nutrition. (I’m a top-chef, enfin presque)

Vous savez où je peux trouver le formulaire d’inscription pour Top Chef 2014? Parce que là je suis opé, je maîtrise à la perfection l’enlèvement de noyau d’avocat et la vérification de cuisson du poisson avec cure-dent, je suis au top, prête à aller chouraver de la crevette (pardon mais j’étais obligé).
Hasard du calendrier j’ai participé deux samedi de suite à des ateliers de cuisine. L’Atelier des Chefs avec mon chéri et un Atelier de Bio-Nutrition Bjorg avec ma copine Elle du blog ONMPDQ.

L’Atelier des Chefs

L'atelier des chefs

Mon amoureux s’est pris de passion pour la cuisine il y a quelques mois ne supportant plus le gâchis, les plats préparés aux compositions pas top et le manque de saveur de notre alimentation. Manque de saveur, manque de saveur et  les conserves de raviolis que je lui mitonnais avec amour alors?

Quant à moi je sais cuisiner, quoi vous en doutez? A cause de cette histoire de raviolis? Pfff l’habit ne fait pas le moine et le ravioli ne fait pas l’habit (et là je découvre que je suis la fille spirituelle de Michel Loeb et Laurent Ruquier), les apparences sont trompeuses parfois. Je suis la reine du poulet aux olives, du poisson mariné, de la chorba, du plateau de fromage et charcuterie (comment ça, ça ne compte pas?) mais je cuisine rarement, je suis la fille la moins organisé du monde, je sors tous les plats et la cuisine ressemble à un champs de bataille, du coup cet aspect bordélique me décourage grandement. Puis deux dans la cuisine c’est un de trop, je laisse donc ma moitié vivre sa passion à fond tranquille devant son plan de travail (je suis trop bonne je sais).

Donc pour son anniversaire mon amoureux a eu pleins de cadeaux liés à sa nouvelle passion. Dont un cours pour deux à l’Atelier des Chefs. Après de longs débats nous avons quand même réussi à nous mettre d’accord sur un atelier malgré la multitude de choix.

Nous avons donc choisis l’atelier suivant étant fan de gambas, de poisson et de chocolat!

L'atelier des chefs

C’était la première fois que je participais à ce type d’atelier, l’Epoux lui avait déjà fait un cours de la sorte avec des amis.
Après une arrivée de star (nous étions en retard quoi) nous découvrons notre groupe et notre chef. Tous très sympathique, ce qui est quand même plus convivial. J’appréhendais de me retrouver avec un groupe de personnes désagréable, ça aurait gâché un peu le bordel il faut bien l’avouer.

Après avoir pris possession de notre plan de travail, le chef partage les tâches par groupe. Grands chanceux on se retrouve avec deux autres personnes à nous occuper de l’entrée. Pendant que ma voisine découpe les herbes, sa mère les oignons, mon mari les mangues, je suis préposé aux avocats. Avouez qu’on était à la cool Raoul (pas sûre que ce soit encore autorisé de telles expressions, faites comme si vous n’avez rien vu).

L’autre groupe s’est cogné le fenouil à découper et surtout ce que je craignais par dessus tout, enlever les arêtes des rougets. Je ne vous dit pas le petit sourire vicieux que nous nous sommes échangé mon mec et moi en voyant l’autre groupe concentré devant les morceaux de poissons, une espèce de grosse pince à épiler à la main.

Une fois les préparations pour les entrées terminé, nous avons aidé l’autre groupe à finir les tâches du plat principal. Puis pour finir chacun a dressé ses plats et direction la dégustation (sur certains ateliers les plats sont à emporter).

mousseline d'avocat, nem de gambas, salade d'herbe, mangueNotre oeuvre : un délice

Ce cours a été un vrai moment convivial avec un groupe sympathique et un chef énergique. J’ai autant apprécié l’apprentissage des recettes que l’ambiance de cet atelier.

je pourrais aisément refaire l’entrée vu que notre groupe l’a géré de A à Z. En revanche, même si le chef attire notre attention et nous explique toutes les étapes même celles que nous ne réalisons pas, le fait de ne pas les faire, je pense avoir plus de mal pour reproduire les autres plats chez moi. Et comme j’ai l’esprit de contradiction j’ai même regretté de ne pas avoir ôté les arêtes du poisson, j’aurai adoré apprendre la technique.
J’ai trouvé top les quelques petits trucs et astuces du chefs comme le petit coup de couteau dans le noyau de l’avocat suivi d’une petite rotation pour l’extraire proprement, le cure-dent pour vérifier la cuisson du poisson sans l’abîmer…

filet de rouget, jambon cru, risotto de fenouil

J’en ai parlé ou pas du risotto de fenouil? Non? Et ben le fenouil même si comme ça, ça n’a pas l’air excitant en fait c’est méga bon en risotto

Les recettes complètes nous sont envoyées par mail dès la fin du cours et il est conseillé de les refaire dans les trois jours. Bon ça fait deux semaines et nous ne les avons pas refaites. Mais étant en manque de chocolat je pense que demain plutôt que de faire un raid chez Picard je vais refaire le fondant.

fondant au chocolat l'atelier des chefs
Pour découvrir les différents ateliers proposés par l’Atelier des Chefs c’est par ici

Atelier Bio-Nutrition Bjorg

Ma copine Elle (qui tient un blog super sympa avec son amoureux allez-y) m’a proposé de participer à un atelier de bio-nutrition. J’ai tout de suite été intéressée, Naturalia et le rayon bio de Monop étant mes deuxièmes maisons depuis la naissance de ma Baby.

atelier bio-nutrition bjorg
Nous avons appris pleins de choses sur la nourriture bio et la marque Bjorg qui fête ses 25 ans cette année. Bjorg est vendu en grande distribution, pas besoin de se rendre dans un magasin spécialisé pour avoir accès à leurs produits. Nous en avons aussi appris un peu plus sur la réglementation très stricte des produits biologique, entres autres :

-restriction de l’utilisation d’additifs, arômes artificiels et colorants non naturels.
Pas d’OGM, ni di de produits de synthèse comme les engrais chimiques et les insecticides.
95% des ingrédients d’origine agricole doivent être issus de l’agriculture biologique….

Ma copine Elle, elle a pris pleins de notes pendant que moi je boulottais les petits gâteaux en découvrant une boisson à l’épeautre du coup vous trouverez certainement plus d’infos chez elle ici si le bio et la marque Bjorg vous intéresse. Sinon n’hésitez pas à vous rendre directement sur le site de Bjorg. Les ateliers du mois de juin sont complets mais il y en aura d’autres au deuxième semestre, allez jeter un coup d’oeil de temps en temps pour voir si les inscriptions sont ouvertes.

atelier bio-nutrition bjorg

En même temps les gâteaux étaient juste devant moi, ce n’est donc pas de ma faute pour les notes

Puis nous avons enchainé avec la partie cuisine : confection d’un moelleux au chocolat à la farine de riz et une terrine quinoa et chèvre.
On étaient un peu les Jean et Norbert au féminin Elle et moi, une fine équipe plutôt douée (la modestie? C’est so 2012 ce truc-là).

Le moelleux était très bon mais je suis définitivement team fondant. Mon gros, gros coup de coeur a été la terrine quinoa et fromage de chèvre. La recette la plus rapide du monde à réaliser. Et tellement bon… Pourtant au départ j’étais dubitative mais tous les espoirs étaient permis (quand il y a du chèvre il y a de l’espoir).
D’ailleurs quand j’ai ramené les plats à la maison ça a fait l’unanimité. Du bio sceptique à la pré-ado qui ne se nourrirait que de chocapic et de nuggets. Pour dire ils m’ont même réclamé que j’en refasse! Dans ma grande bonté j’ai accepté.

IMG_3431

recette terrine quinoa atelier bio nutrition bjorg

atelier bio nutrition

atelier bio nutrition terrine quinoa

Vous voyez les deux plus belles terrine? Bah c’est celle de Elle et la mienne. Bien entendu.

terrine quinoa chèvre

Et voilà refait avec amour et en 5 minutes dès le lendemain pour mari et enfants.

Les ateliers cuisine c’est vachement sympa, on y apprends pleins de petits trucs et astuces et c’est un moment très convivial. J’en referais avec plaisir.

N’hésitez-pas à tester si vous avez l’occasion.

Bisous, bisous les petits canards en sucre.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Comme un garçon (j’ai testé le pipi debout).

Depuis le temps que j’en entendais parler ça y est moi aussi je peux faire pipi debout! Je vous voir venir mais non je ne rentre pas d’un voyage au Brésil avec un nouveau passeport au nom de Julio. Non, non c’est toujours moi les loulous et aux dernières nouvelles je suis toujours une fille.

L’explication est ce merveilleux accessoire en forme d’entonnoir qui me permettra de faire pipi comme un garçon quand la situation l’exigera parce que, je vous rassure je ne compte pas m’en servir au quotidien.
P1040716Ni vu ni connu (quoi qu’un peu encombrante) qui pourrait soupçonner que dans cette boite so girly se trouve notre urinette spécial meuf? Tiens en même temps fais toi plaisir et regarde le bracelet de dingue que j’ai eu à Noël.

pipi debout urinette pour fille

Oui je sais si je voulais je pourrais être la reine du télé-achat. J’ai un potentiel de ouf. Je vais envoyer mon CV à M6 boutique.
Par situation extrême j’entends toilettes cracra de l’aire d’autoroute ou de n’importe quel wc public à l’hygiène douteuse. Et ça pour une fille hypocondriaque flippé des microbes c’est quand même merveilleux. Le seul point négatif c’est qu’au moins avant on se musclait les cuisses mais bon on ne peux pas tout avoir.

Et dans la nature tiens? accroupie à la merci de toutes les bestioles qui rôdent à l’affût d’un méfait? Avec ce petit accessoire les randos seront quand-même plus safe non? Si vous aimez voyager vous verrez que cet objet est très apprécié dans les forums de voyageurs (pas ceux qui vont dans un palace à Monaco il va sans dire que ça n’aura pas grande utilité là-bas).

Imaginez-vous dans un festival à vous déchainer sur vos morceaux préférés, vous dans votre petit short en jean, vos bottes de caoutchouc et vos cheveux longs vous vous sentez belle, magnifiquement bien mais au moment d’aller aux toilettes…patatra… Fini le glamour… (quoique avec un machin rose sur le frifri… enfin bref). Que celle qui n’a jamais connu des toilettes dégueu dans un festival me jette la première pierre! Et bien là avec le pipi debout (on dit plus urinoir pour femme mais je trouve ça nul, pipi debout c’est plus mignon) fini les galères.

Et quand on est enceinte à se taper des analyses urinaire tous les 4 matins entre 2 prises de sang et 3 échographies? Entre le ventre qui te cache la vue et la taille du récipient je ne vous fait pas un dessin de ce qui vous pends au nez… On se comprends… Mais on ne dit rien on reste digne s’il vous plait…mais on s’est compris.

urinette pour femme pipi deboutVersion longue pour les coquines. Pardon je sors.

Vous l’aurez compris ce petit objet peux vous servir dans bien des situations. Il existe en version jetable ou en silicone comme le mien. Vous pourrez en trouver sur les sites bio ou les sites type Amazon. Rinçage à l’eau et au savon comme pour une cup.

Après il faut avoir un grand sac pour contenir le machin et ne pas être tête en l’air en l’oubliant à la maison. Et puis ça doit quand même faire un drôle d’effet, là tout de suite je ne m’imagine pas bien mais ça a quand même l’air bien pratique. Donc j’ai surtout testé avoir un pipi debout je ne suis pas encore passé à l’acte. Mais vous serez les premiers au courant.

Voilà c’était ma contribution glamour pour cette fin 2012 (profitons-en puisque la fin du monde a été décalé à ultérieurement).
J’ai un peu peur je vous avoue, des mots clés à venir qui vont permettre d’arriver sur mon blog… Déjà que c’est parfois très spécial…
Mais je ne vous cache rien, je vous dit tout, de mes trouvailles et des joke spécial noël de la famille déglingo car oui entre les beaux cadeaux on s’achète des gadgets chelou…

Mes loulous je reviens bientôt avec un article classe et distingué promis.

Cet article aurait pu être sponsorisé par l’association française de la classe et du bon goût.

Rendez-vous sur Hellocoton !